Retour aux sources

ATTENTION, certaines positions très "intimes" ne sont jamais proposées lors d'un premier massage, c'est  seulement après plusieurs rencontres et à la demande du massé(e) que nous  pourrons aller plus loin dans la découverte de l'autre et la connaissance de soi.


Vous vous posez encore des questions?

Conseils et préparation
***

  •  Prévoir un moment de détente, si possible seul(e) environ 1 heure avant l’heure du rendez-vous, un bain, une douche bien chaude sera la bienvenue. Profitez de ce moment pour respirer profondément, lentement. La respiration est essentielle, elle a pour objectif de détendre, de débloquer vos émotions et vous permettre d’accéder aux sensations bénéfiques du massage avenir.
  • Éloigner toutes pensées négatives, pensez au bien-être que vous allez recevoir.
  • Éteindre tous éléments qui pourraient perturber votre sérénité (TV, téléphones, électroménager et autres…) et veillez à ne pas être dérangé par une visite éventuelle.
  • Sachez aménager un « espace sacré » par une ambiance chaude et sensuelle. Une musique relaxante, un parfum léger ou de l'encens, des bougies, lumière tamisée…
  • Veillez à ce que la pièce soit bien chauffée. (Env. 24°c)
  • Un matelas fin à même le sol, recouvert d’une grande serviette de bain, est l’idéal pour profiter au mieux du moment.
  • Passez aux toilettes avant de commencer le massage.
  • Lors du massage, sachez être patient(e), attentif(ve) et présent(e), et laissez les sensations et le plaisir circuler, varier et grandir. 

Règles de conduite et de respect mutuel : 

  • Confidentialité : Par le massage tantrique et nos échanges, nous accédons aux sphères de nos vies privées dans leurs aspects les plus intimes. Cet espace de confiance est sacré. Nous nous engageons donc à le garder au secret de nos deux personnes.
  • L’hygiène corporelle est fondamentale.
  • Prévoir d’arriver plus tôt ou de recevoir plus tôt (1/4 heure) avant l’heure du massage afin d’avoir un moment pour « s’apprivoiser », s’écouter, devant un thé ou autre jus de fruit. J’ai besoin de connaître, au moment présent, votre « moi » intérieur. Si possible, essayez d'exprimer vos sentiments de manière limpide, libérez votre esprit et votre coeur de toutes frustrations et rancunes afin d'atteindre un bon niveau de confiance, en moi, en vous.
  • Prévoir le règlement convenu à disposition.
  • Pensez à m'annoncer une pathologie ou des douleurs éventuelles afin que j'en tienne compte.

Le massage est une pratique corporelle utilisée pour éveiller les sens et la sensualité du corps. Il équilibre le système circulatoire, libère les blocages dont souffrent chaque être vivant, et introduit un bien-être général englobant l’unité du corps et de l’esprit.

Cette notion d’atteindre un équilibre corporel qui nous guide vers l’extase à travers le toucher n’est pas une simple invitation à un massage érotique, mais une pratique du tantrisme qui sert comme outil pour combattre les problèmes sexuels : absence de plaisir, impuissance, éjaculation précoce, manque affectif...

Il s’agit d’un apprentissage de la maîtrise de l’excitation sexuelle tout en dissociant: le plaisir et éjaculation chez l'homme, le plaisir et l'affectif chez la femme, afin de prolonger l’expérience de la jouissance et la conscience d'être.

Ce massage est avant tout basé sur le respect et la connaissance de la circulation de l’énergie sexuelle, l’éveil du kundalini - le chaudron magique - dans le but de réveiller la force vitale originelle et amplifier l’expérience d’être en vie.

Je m’appelle Alain Barbagli, j’ai 49 ans, 5 enfants dont la petite dernière, Joy a 3 mois.
Je vis et travaille depuis presque 30 ans à Amirat Alpes-maritimes à 1h30 de Nice, je suis éleveur fromager, artiste peintre, sculpteur à mes heures. Depuis longtemps, je pratique et apprécie le massage tantrique dans le cercle familial et amical. Poussez par une révélation personnelle, j’ai eu envie de faire partager ce « don » que certains et certaines m’attribuent avec « l’autre », celui ou celle qui désire accéder à la connaissance de soi, la générosité du cœur et au bien-être suprême. Aujourd’hui l’autre, c’est vous ! Chaque nouvelle rencontre, je m’enrichis d’une belle vérité qui nous lit les uns aux autres, de même qu’à tout ce qui est vivant. Tout est un ! Ici et maintenant.Besoin d’éveiller votre sensualité, d’exacerber vos sens, d’érotiser votre vie sexuelle ?Je vous propose de vous abandonner dans mes mains et d’ouvrir les portes du plaisir...Après un bref échange, qui va nous permettre de nous « apprivoiser», de connaître vos limites et vos attentes. Nous commençons le massage par une salutation rituelle et bienfaisante dans une ambiance musicale, parfumée et relaxante.  Je pratique un massage intuitif subtil, sensuel, enveloppant, énergisant. Mon action consiste par des mouvements doux, aux pressions variables qui vont mettre en correspondances vos sept chakras. Le massage se pratique nu. J’utilise une huile végétale biologique chaude. Mes mains glissent sur tout votre corps et « imposent » à votre esprit de vous abandonner aux plaisirs dans une vibration qui éloigne  toutes pensées parasites.La région sexuelle n’est pas exclue, je la touche régulièrement et légèrement, mais sans masturbation. Tout au long du massage tantrique, la respiration est essentielle : je vous demanderais qu’elle soit profonde, effectuée sans contrainte ayant pour objectif de vous détendre et de débloquer vos émotions afin accéder aux sensations bénéfiques du toucher.Vous allez prendre conscience de votre corps, (le corps est le temple de l’âme) hors du contrôle du mental, éveiller votre inspiration et accroître vos forces vitales.Le massage tantrique est une expérience à la fois sensuelle et spirituelle.Il peut (si vous le désirez) inclure le massage des parties génitales ; le yoni chez la femme, le lingam chez l’homme. Tout au long du massage vous devez être passif dans un lâcher prise total afin de laisser les sensations et les émotions vous envahir. Un orgasme bienvenu peut subvenir, mais ce n’est pas un but en soit.  Le massage du yoni et du lingam doit vous permettre éprouver un grand sentiment de plénitude et de plaisir, source de félicité.Plus d'infos sur le Il fut un temps où le couple était une « normalité », aujourd’hui il est un véritable choix de vie, non sans difficulté !Devant la complexité d’une telle aventure, l’on peut se sentir complètement démuni. Le scénario est connu et pourtant, il se reproduit presque à chaque fois et l’on se demande, comment en est-on arrivé là ? L'initiation au tantrisme et/ou le soutien d'un thérapeute au besoin peut offrir des éléments de réponse. Le couple tantrique étant une finalité que l'on n'atteint qu'au terme d'une recherche de longue haleine .Lors de journée découverte au massage tantrique, vous donnez une nouvelle dimension et une nouvelle chance à votre couple.Vous apprendrez à : écouter l’autre, à dire « je » et non pas « tu », à vivre le moment présent « ici et maintenant », à créer un espace temps dédier uniquement au couple, à connaître les attentes et les demandes de l’autre.Vous apprendrez à donner sans attendre en retour. (Générosité du cœur)Vous apprendrez bien-sur à toucher et les structures de base du massage tantrique.Vous apprendrez à aimer et à retrouver du plaisir ensemble.Coaching Massage CoupleVotre couple a perdu de son harmonie ? Vous voulez découvrir une nouvelle manière d‘appréhender votre relation? Le coaching de massage tantrique vous permet d’explorer les nombreuses possibilités inexploitées de votre relation amoureuse. Le déroulement d’une séance de coaching. Le coaching du Tantra Massage pour Couples vous apporte une introduction au monde du toucher par le massage. Vous apprenez les différentes qualités de toucher et la structure de base du massage tantrique, en n’ayant aucune pression particulière, comme lors de l’expérience de groupe pendant les séminaires, cependant vous bénéficierez de beaucoup de joie et de plaisir. Quand un des partenaires apprend et essaye les différentes techniques de relaxation, l’autre partenaire peut se relaxer et apprécier un massage à deux ou quatre mains. Le forfait coaching Tantra Massage de couple Le coaching tantrique pour couple se déroule sur une journée de 6 heures, Découvrez une nouvelle manière de vivre la spiritualité en couple. Apprenez à lâcher-prise, à vivre pleinement votre vie amoureuse. Le Tantrisme vous donne des clés et des moyens concrets pour vivre sereinement votre union intime. Réservez votre séance de coaching de couple au massage tantrique.du couple au couple tantrique : du mystérieux sentier de tous les dangers au pays des 1000 douceurs !Le tantrisme et le couple, un art d’aimer, un chemin, une quête.S’il fut un temps où le couple était une « normalité », il est aujourd’hui, un véritable choix de vie, non sans difficulté !Devant la complexité d’une telle aventure, l’on peut se sentir complètement démuni, et se demander si ceci n’arrive qu’à nous. Il semblerait qu’un scénario suffisamment répétitif se reproduise pour essayer d’en décortiquer les étapes et comprendre ce qui se passe.L'initiation au tantrisme et le soutien d'un thérapeute au besoin peut offrir des éléments de réponse. Le couple tantrique étant une finalité que l'on n'atteint qu'au terme d'une recherche de longue haleine.Temps 1. « la trilogie fantastique : projection, Eros le magnifique et le petit doute ».C’est le début, la rencontre : nous sommes dans la projection pure : cette personne que je ne connais pas m’attire, me fascine, avec cette sensation de s’être toujours connu, de se sentir happé, englouti par ce qui nous arrive, de ne pas bien dormir, passer des nuits blanche tant l’énergie présente est puissante, omniprésente.Je me dis que j’ai enfin rencontré celle ou celui que j’attendais depuis si longtemps, que cette fois ci c’est un don du ciel. Je ne sais rien de lui, mais il est extraordinaire.Puis Eros le magnifique est là : j’ai du désir pour l’autre, jour et nuit, nuit et jour, je n’en dors pas, je me réveille et j’ai encore envie de l’autre, cet inconnu que je découvre tous les jours, tout de lui me plait, je suis envahi d’une euphorie totale, j’ai toujours le sourire, je passe des heures à raconter ce qui m’arrive à mes amis, je ne me lave pas les mains pour garder le plus longtemps le parfum de l’autre sur mes doigts…Soudain dans cette féerie, comme un éclair par temps d’orage, une petite voix que je connais bien décoche une missive destructrice : es-tu sûr de ne pas te tromper ? Rappelle-toi la dernière fois ! ah, as-tu vu ceci de lui ou d’elle ? C’est le petit doute, assez facilement identifiable tellement son refrain m’est familier.Le petit doute est souvent fatal pour tous ceux que l’engagement effraie.Dans cette phase, je ne cherche pas à connaitre l’autre, tout est super, super, super ! C’est le temps des superlatifs : délicieux, incomparable, unique, exceptionnel.Sauf que « je vois l’autre comme je voudrais qu’il soit » et non comme il est !Temps 2. « la vie commune et la place »L’autre n’est plus si merveilleux, on commence à l’apercevoir comme il est. C’est le temps de la réalité que la vie commune implique avec la confrontation au matériel : les dépenses, l’argent, les courses, la répartition du budget, le fonctionnement, etc…Mais surtout l’enjeu majeur de cette phase est de trouver sa place.C’est aussi la découverte de l’autre qui n’est plus idéalisé, de ses différences, et de comment m’en accommoder, composer, créer pour ne pas me perdre. La fusion de la première phase fait place à la concession et la transaction : je fais ceci, tu fais cela, en échange je peux… et toi…. Il est très intéressant de se faire aider par un thérapeute dans cette phase, car cela neutralise un terrain très délicat qui suivant les options prises, peut par la suite être reproché à l’un et à l’autre. C’est le début de l’apprentissage de l’autre, et de nos limites.Eros se calme : le désir pour l’autre s’affaiblit.On peut avoir tendance à jeter l’éponge tellement ce temps peut être laborieux. Temps 3. « les nœuds »Dans cet apprentissage de l’autre, les difficultés commencent à pointer leur nez, certaines sont sans conséquence, absorbées par les concessions à mettre en oeuvre, car il n’est pas facile d’accepter l’autre dans ce qu’il est vraiment, et je crois que cela prend toute une vie… c’est un chemin.D’autres difficultés semblent impossibles à dissoudre, je les appelle les nœuds,  car elles échappent souvent au rationnel, ce sont souvent des situations particulières qui réactivent nos histoires, nos blessures, nos souffrances ; et seul la découverte de ce qui a crée le nœud peut les dissoudre. Sauf que pour avoir accès à cette blessure, il faut aller la rechercher, et notre enfant intérieur déteste ça ! Dans ces cas,  je ne vois pas comment se passer de l’aide du thérapeute, le tiers. C’est ma grande découverte sur le couple : toutes nos vraies difficultés n’ont jamais été un problème de couple, mais nous ont toujours renvoyé à l’histoire de l’un ou de l’autre.Et c’est une très bonne nouvelle car quelque soit la difficulté, tout est possible pour celui qui veut avancer dans son couple.Bénédicte ne travaillait pas et démarrait la vie commune avec Jacques, elle faisait une école qui lui demandait 3 jours par mois, dans ces conditions, Jacques ne comprenait pas pourquoi Bénédicte ne voulait pas s’occuper du ménage de la maison. Jacques gagnait correctement sa vie, mais refusait de payer une femme de ménage. La situation semblait insoluble et commençait à alourdir sérieusement la relation. Pour travailler leurs nœuds, le couple avait décidé de faire appel à un thérapeute, et lors d’une séance, Bénédicte s’est rappelée que lors du divorce de ses parents, un jour qu’elle rentrait sans prévenir, sa mère était avec son amant et lui a demandé de faire le ménage de la cuisine : ce souvenir soudain la plongea dans une tristesse immense, et leva le nœud. Jacques proposa immédiatement qu’elle ne touche plus au ménage, mais le nœud était dissout, ce n’était plus un problème.Voici l’exemple parfait de l’importance du travail avec un thérapeute, sans son aide la situation peut demeurer impossible, car la cause d’un nœud est souvent insoupçonnable.  Je ne sais pas comment un couple peut aujourd’hui se construire sans l’aide d’un tiers « éclairé », c’est une aide précieuse.Par l’exposition, le partage, le dire en temps et en heure, la pratique du tantra conduit naturellement à mettre ces nœuds en lumière et donc amorcer une éventuelle dissolution. L’importance du thérapeute dans la construction du couple est telle qu’elle mérite bien un peu de théorie : Comment fonctionnons-nous ?Nous avons des besoins, et pouvons entendre une petite voix intérieure qui nous parle pour nous réclamer ceci ou cela, on appelle cette petite voix : l’enfant intérieur.Nous avons ensuite la possibilité de lui donner un oui ou un non, et c’est notre mental, qu’on appelle notre adulte qui aura ce rôle d’action, cette mission : d’exaucer ou pas les besoins de notre enfant. Ces autorisations seront fonction de notre conditionnement : mère, père, frères, sœurs, éducation et religion, et créeront ou pas des conflits intérieurs, frustrations, dysfonctionnements, maladies.Il se peut que notre enfant intérieur : ce que nous sentons, ce qui est bon ou pas pour nous, soit bien servi par notre adulte, il se peut aussi que notre enfant intérieur ne fasse pas confiance à notre adulte, ce qui signifierait que vous avez souvent dit « non » à vos besoins. Et le rôle du thérapeute sera d’apprendre notre adulte à entendre notre enfant.Pour se protéger, notre enfant intérieur va se créer une carapace, ou une armure, afin de ne pas sentir de choses qui l’ont fait souffrir ou lui réactivent ses « manques », en d’autres mots va cacher dans son inconscient des mots, des situations qui l’auraient fait souffrir. Et chaque fois qu’une situation présentera le même mécanisme, la douleur initiale sera plus ou moins fortement réactivée. Or seul l’accès à ce souvenir pourra dissoudre le nœud. Nous aurons rarement par nous même l’accès à ces données et c’est un thérapeute, de préférence qui travaille avec le corps, qui peut nous aider à faire ce travail « pour retrouver la cause première », qui tourne toujours autour de papa, maman, frères, sœur, éducation et religion. Vous mesurez donc l’importance de ce travail avec le tiers.Prenons le cas de Patrick qui ne supporte pas que Nathalie sa compagne se plaigne de petits bobos, ça le plonge dans un agacement nettement disproportionné avec la situation. Il lui a suffi en séance de reconnecter la longue dépression de sa mère pour comprendre que les petits bobos de Nathalie lui réactivaient cette période difficile, sinon, c’était chaque fois une situation de crise.En tant que source, le corps par le tantra pourra exprimer plus facilement, et les massages tantras offriront un espace de dialogue au couple.Temps 4. « la désillusion »Le travail de mise en place du couple nécessite beaucoup d’énergie, et le risque est grand de n’y voir que des contraintes, et de ne plus trouver de joie dans cette construction, on s’y perd, et on perd l’autre, on ne trouve plus son compte dans la relation, on ne voit que ce qui ne va pas, c’est le temps de tous les risques, car tout est ailleurs meilleur !Dans ce temps, parler est très important car cela permet à la relation de rester fluide, que les solutions soient trouvées ou pas.Cette désillusion peut être désastreuse, destructrice, il peut ne plus rien rester du début de la belle histoire. Là encore, le thérapeute peut aider à mettre de la distance, à relativiser et faciliter le passage.Dans d’autres cas, la déception est telle que la seule solution est ailleurs.Temps 5. Le fil du rasoir : l’épreuve, l’échéance.Peut alors venir le temps 5 : l’épreuve : ce peut être la séparation définitive, la séparation momentanée, la trahison, l’attirance pour une autre personne.La relation ne tient qu’à un fil.Dans cette phase très délicate, la seule issue est encore la parole, mais encore faut il sortir de l’égo pour partager sa détresse et ses intentions, sans attendre. Car cela offrira à l’autre une possibilité unique : la possibilité d’une réponse et non d’un acte unilatéral de fin : dire à l’autre ce qu’il est pour vous !Et cela peut tout changer, malgré toutes vos difficultés, qui de toute façon devront être traitées, par vous-même ou via un thérapeute.Temps 6. « le passage et la consolidation », du couple au couple tantrique : l’acceptation !Si les temps 4 et 5 sont traversés, la relation peut se reposer, elle vient de faire le plus gros du travail, on peut retrouver du plaisir ensemble, les défauts d’hier sont moins difficile à supporter, les temps en commun peuvent être doux, et les massages tantriques peuvent amener au couple une autre dimension. On a traversé les orages, la mer est calme, et l’on peut décider ensemble de certaines destinations, bienvenu dans l’intime ! Temps 7. « le deuxième feu »Il semblerait que cette mer calme puisse retrouver un peu de houle, que le désir se réveille comme un deuxième feu, c’est une belle récompense pour le chemin parcouru de ces deux aventuriers qui méritent bien de nombreux « avis de feu ! », que pourront entretenir le massage tantra, la vague et autres techniques tantriques. J’entends que ce peut être plus doux pour certains, mais que de toutes façons, c’est un chemin périlleux qui nécessite un vrai travail sur soi, alors on peut se demander pourquoi faire tant d’efforts ?La réponse sera différente pour chacun et pour moi, deux raisons méritent amplement ce travail. La première c’est de « pouvoir aimer », c’est une chance, cela ne s’achète pas, nous ne sommes pas tous égaux devant ce mot, certains n’en auront jamais la possibilité et vivront une certaine aridité, d’autres se contenteront des premières couches. Mais la dernière couche  est ce que je connais de plus nourrissant, remplissant, elle guérit toutes les solitudes, blessures et douleurs du monde par des petits riens de tous les jours qui ne mûrissent qu’après un long chemin. Je ne vous parle pas de choses grandioses, je vous parle juste « de quotidien, d’intimité et de sacré », et c’est peut être ma définition du couple tantrique.La deuxième raison est peut être le fruit de cette aventure : « les enfants ».Il est difficile par des mots de dire ce que cela représente : mais ils sont pour moi une source intarissable de joie, donnent du sens à ma vie, et cette vie de famille est ma plus grande réussite à ce jour.Tantra Le Tantra n’impose rien, il n'est pas normatif, il ne dit pas vous devez faire ceci et pas cela. Il n’évalue pas en termes de bien ou de mal. Les clefs sont : non jugement, conscience et relaxation.  »Soyez ce que vous êtes sans rien rejeter. Tout peut être une occasion de transformation. Il suffit de se détendre, regarder et vivre ce qui se présente dans la lumière de la conscience. » Osho Le tantra, c’est quoi au juste ? Né en Inde voici plusieurs millènaires, il nous apporte une vision du monde à la fois neuve et archaïque, exotique et déroutante, quoique si proche de nos racines profondes. Sans être une religion, il nous fait découvrir l’aspect sacré, magique, de la vie, du monde et du sexe. ( Selon le tantra, l’univers naît de l’union cosmique des principes Mâle et Femelle, dont l’amour est l’expression sur le plan humain. Il révèle ainsi la dimension cachée et sacrée de l’union des sexes, qui cesse d’être banale, pour devenir une méditation à deux. Il efface ainsi l’opposition factice entre le sexe et le spirituel. Le sexe joue un grand rôle dans le mode de vie tantrique, mais il n’est certainement pas son seul objectif. Il ne prétend pas enseigner à ses adeptes l’art du sexe, mais bien plus que cela: il vise à nous libérer non seulement de nos inhibitions sexuelles, mais aussi de toutes les inhibitions quelles qu’elles soient, il nous apprend à accepter la vie dans sa plénitude, à êtres libres et heureux. Le Tantra n’est pas seulement l’éveil de l’énergie sexuelle mais l’éveil de toutes les énergies, et aussi l’éveil de toutes les énergies humaines et cosmique. Il transcende l'union sexuelle et la transpose sur un plan cosmique. Le Tantra considère le monde du point de vue cosmique. FAQ• Est-ce que je dois apporter quelque chose ?Je fournis les serviettes fraîches, un paréo, ainsi que pour la douche tout est fourni : shampooing, gel douche, un peigne et un séchoir. Vous n’avez pas à penser à quoique ce soit. L'hygiène est une évidence en soi. Assurez-vous juste que vous avez pris le temps nécessaire, et le montant du massage.Dois-je avoir au préalable une expérience aux massages de types ayurvédiques ou autres, avant de recevoir un massage Tantrique?Oui. Dans le cas contraire il est recommandé de faire préalablement un massage ayurvédique.• Que se passe-t-il si j’ai une érection pendant le massage et plus spécifiquement lors du massage tantrique?Non vous n’avez pas à éprouver aucune gêne. L’érection passagère et naturelle est récurrente et normale.Qu’est que le massage tantrique ?Le massage tantrique est une expérience sensuelle et érotique, et est relié à l'énergie de vie « sans laquelle nous n’existerions pas » qui est fortement reliée aux énergies sexuelles. L’énergie sexuelle est utilisée non en tant que but ou finalité mais en tant que moyen afin d’ouvrir le chakra du cœur, d’ouverture de vie. Pendant le temps de repos, la Chi énergie est liée dans le chakra terre, le massage stimule cette énergie, la réveille et la distribue dans tout le corps. Je vous invite à essayer quelque chose de complètement nouveau!• Qu’elle est la technique et la structure du massage tantrique ?Il vous sera donné un paréo, qui sera soigneusement enlevé pendant le rituel du massage. Le massage s’éffectura dans une nudité naturelle ce qui vous permettra de ressentir votre corps dans sa globalité. Utilisant la plupart des techniques de massage, je masse le corps dans son ensemble. L’énergie est stimulée, les sens se réveillent en augmentant la sensibilité du corps qui devient plus relaxe et en même temps plus éveillé. En plus des techniques de massage, j’utilise des éléments externes : plumes, soie, roses, fourrure, éventails. Les perceptions de la sensualité sont une source importante des joies de la vie.• Y-a t-il un échange sexuel pendant le massage tantrique?Non, c’est uniquement un massage professionnel.• Y-a t-il perte de fluide pendant le massage tantrique ?Il est prévu au cours massage tantrique un exercice qui permet d’éviter toute perte de fluide : il y a inéjaculation. Cette inéjaculation permet de pouvoir faire circuler « l’énergie sexuelle » dans le corps. (Réf: L'homme multi orgasmique: L'énergie Sexuelle Masculine (Guy Trédaniel Éditeur) Mantak Chia (Auteur) Douglas A. Arava (Auteur)• La respiration est-elle importante pendant le massage tantrique ?Oui elle est primordiale. Respirer par le ventre le centre, comme si on voulait décoller les muscles qui sont accrochés à l’os pubien.Respirer comme un bébé avec tout le thorax et non juste la poitrine. Cette respiration donne une sorte de stabilité. Lorsqu’on adopte la respiration des bébés, on retrouve un état qui nous est totalement naturel. Ce phénomène s’explique par une action sur le diaphragme qui s’assouplit, devient comme une méduse, offre une moindre résistance c’est à ce moment que le blocage de l’émotion saute.• Je me sens mal dans peau et sans attrait. Est-ce que je peux avoir un massage ?Oui, le massage vous donnera un sentiment de confiance en votre corps et également plus de confiance en vous.• Le massage tantrique s’adresse-t-il aux femmes aussi ?Oui le massage tantrique de la même manière s’adresse aux femmes.• Je n'ai jamais eu un orgasme en tant que femme. Un massage du yoni peut-il aider ? Oui. Souvent le problème avec l’orgasme féminin est lié à l’attente, au control, à la peur et l’incapacité à se laisser aller ce qui n’est pas propice aux sentiments sexuels ou même pour se rendre compte d’eux. Pendant un massage de yoni, vous aurez 2 heures, pour laisser libre cours à votre ressenti sexuel sans partenaire, vous pouvez ainsi évacuer plus facilement les peurs et les inhibitions qui bloquent. Également le massage du yoni ôte de vieilles blessures et fait de la place pour de nouvelles expériences.Que vous ayez un orgasme ou pas pendant le massage du yoni, cela vous permettra d’épanouir votre féminité. • Quel est le point G et comment peut-on le trouver ?Le point G est baptisé du nom de son découvreur, le docteur allemand Gräfenberg. Je préfère l'appeler tache de la déesse. Il est situé dans le vagin derrière l'os pubien, dans le secteur de la paroi frontale du canal pubien. À cet endroit la paroi vaginale présente des nervures, cette paroi est rigide tandis que le reste du mur pubien est plus souple. La tache de la déesse permet aux femmes de ressentir leur sexualité et leurs orgasmes plus intensivement, c'est une chose très importante pour la sexualité féminine. C'est un secteur, qui doit être découvert par les femmes. Elle ne provoque pas des sensations immédiate comme le clitoris. La stimulation de ce point G donne la sensation de vouloir uriner. (Réf : La Femme multi-orgasmique : Les secrets de la jouissance féminine (Broché) de Mantak Chia (Auteur), Rachel Carlton Abrams (Auteur))• Mes rapports sexuels ne sont pas satisfaisants. Le massage tantrique donnera-t-il plus de vitalité et de créativité à ma vie amoureuse ?Oui. Vous découvrirez de nouveaux secteurs de votre sexualité et ainsi vous pourrez l’appliquer dans vos rapports amoureux.• Qu’entend-on par tantrisme?Le tantrisme est une philosophie de la vie qui respecte toutes les formes de vie, y compris le côté sexuel de la nature humaine. Le corps est le temple de l'âme, et l'énergie sexuelle est la source la plus forte et la plus originale de la joie de la vie et des puissances que nous possédons. Mon travail consiste à faire découvrir à mes clients la puissance de l'énergie de vie qui ne se limite pas dans à la sphère sexuelle mais agit aussi pour le bon fonctionnement de notre corps et de notre psychisme. Massage TantriquePour ma part, la personne qui reçoit un massage tantrique est amenée à faire l'expérience de sa propre liberté. Le théâtre de cette expérience est son propre corps, temple de sensations souvent divines, auquel le massage va faire revivre des sensations ou des désirs oubliés. C'est donc à une quête de sensations perdues que vous êtes invité, entraîné comme un par une vague de douceurs subtiles et enveloppantes, exacerbées par l'huile chaude et les parfums, en lien direct avec votre propre enfance.Cette pratique holistique, s'adresse à l'ensemble des sensations. Tout le corps y est pris dans son ensemble. Ce massage s'adresse aux trois plans:- physique- émotionnel- spirituel En provoquant un sentiment de réunification, il éloigne le processus de culpabilité qui nous coupe de la vie.Ce massage, lent, poursuit deux objectifs simples et limpides qui sont l'ouverture du coeur et la prise de conscience par la personne massée de son propre corps, loin de toute volonté de contrôle, pour faire l'apprentissage de la liberté et du plaisir innocent de la rencontre charnelle.Holistique, ce massage s'adresse au corps comme un ensemble et favorise également le réveil des chakras et de la kundalini, afin de les énergétiser et d'harmoniser les corps subtils."Pour le Tantra, tout est sacré"."Le tantra n'enseigne pas la sexualité. Il dit simplement que la sexualité peut être une source de félicité...Utilisez-le comme point de départ.Dans la voie du Tantra, vous utilisez l'énergie sexuelle, vous ne la combattez pas. Ne la considérez pas comme une ennemie; traitez-la en amie".Citation d'Osho Déroulement du massage tantrique:Un petit entretien est prévu au départ pour  vous demander vos limites et vos attentes. Au début du rituel des respirations profondes, et quelques minutes de méditation vous aideront à évacuer tout stress et tout soucis.Je vous inviterai à vous allonger sur le dos, puis une phase de touchers commencera à l'aide de différents objets : tissus, plumes, perles, etc.Le massage du corps sera très lent et doux et il peut inclure le massage du Lingam  et, ou le massage prostatique (pour l’homme).Pour la femme le massage peut inclure le massage du Yoni.En résumé le massage Tantrique est un massage d’amour inconditionnel car je serai présente avec toutes mes capacités pour vous accompagner. Ce massage est conçu pour être reçu dans un lâcher prise total.La séance se déroule sans aucun échange verbal ou tactile, aucune interaction entre masseur massé n'est envisageable. D'une part cela vous distrairait et vous détournerait de l’essentiel: vivre votre corps, vos sens, être présent et concentré sur vous-même, d'autre part le simple fait de ne pas respecter ces règles d’éthiques me contraindrait à mettre immédiatement un terme à la séance.Le Massage du Lingam:Le mot Sanskrit pour l’organe sexuel masculin est Lingam et il est pauvrement traduit par « Baguette de Lumière ». En Tantra, ou sexualité sacrée, le Lingam est vu et honoré avec respect, comme une « Baguette de Lumière » qui canalise l’énergie créative et le plaisir.L’orgasme n’est pas la finalité du massage du Lingam bien qu’il puisse être agréable et avoir un effet secondaire bienvenu. Le but est de masser le Lingam, de manière externe, en incluant également les testicules et le périnée, et en permettant à l’homme de se laisser aller à une forme de plaisir inhabituelle. Sous cet angle, celui qui reçoit se relaxe à travers le massage.L’homme doit apprendre à se relaxer et à recevoir. Traditionnellement, il est conditionné sexuellement à agir pour obtenir des résultats. Le massage du Lingam permet à l’homme d’expérimenter son côté plus doux, plus réceptif et d’expérimenter le plaisir sous une perspective non traditionnelle. PLUS VOUS RESPIREZ PLUS VOUS SENTIREZ LES SENSATIONS ET ÉMOTIONS VOUS ENVAHIR. La respiration profonde pendant le massage réveillera toutes les sensations et émotions de votre corps et ouvrira un nouveau chemin dans votre vie. L’éjaculation n’est pas le but du massage du Lingam, malgré tout cela peut se produire.Une fois que la détente du corps  est  atteinte et que l’énergie circule mieux grâce au massage tantrique, le massage plus spécifique des parties génitales s'effectue dans une relaxation, un bien-être parfait et une constante circulation de l’énergie (ce massage est inclus dans le massage de luxe de 2h). Le Massage Prostatique: Le massage Prostatique a comme but le plaisir, si possible accompagné d'un orgasme mais il a aussi pour objectif de maintenir la bonne santé de cette glande qu'on a trop souvent tendance à considérer comme une partie "inutile" du corps humain, et dont on ne parle que quand elle tombe malade. Certains médecins recommandent le massage prostatique régulièrement. Des contractions du sphincter plus ou moins fortes et le gonflement de la prostate sont signes de l’arrivée de l’orgasme du point G (prostate). Normalement cet orgasme a lieu sans érection ni éjaculation. Si vous êtes débutant dans ce genre de massage vous n’arriverez probablement pas à la première fois à atteindre cet orgasme. D'autre part si vous n'êtes pas complètement à l’aise, tendu ou réticent, la contraction du sphincter anal (muscle entourant l’entrée de l’anus) peut provoquer de fortes douleurs, il serait donc préférable de demander ce massage lors d'une seconde séance. Si vous souhaitez un massage prostatique il est bien de le signaler lors de la prise de rv (ce massage peut-être inclus dans le massage de Luxe de 2h) Pour une meilleure compréhension vous pouvez visionner le témoignage d'Arnaud. Le massage du Yoni:Yoni (prononcer YO-NI) est le mot Sanskrit pour vagin qui est généralement traduit par “espace sacré” ou “temple sacré”. Son sens et son utilisation est une alternative différente de la perspective de la vision occidentale du sexe de la femme. En tantra, le yoni est vu sous une perspective d’amour et de respect. Ceci est particulièrement utile pour l’apprentissage des hommes.Le but du massage du yoni est de créer un espace pour la femme (le receveur) pour se relaxer et éprouver de plus en plus de plaisir, cependant il n'est pas nécessaire d'arriver à l'orgasme. L’orgasme n’est souvent qu’un effet secondaire plaisant, voir même bienvenu. Le but reste simplement le plaisir et le massage du yoni/vagin (ce massage est inclus dans le massage Sensuel de 2h).Ouvrir les portes au dialogue et savoir écouter. Voir l’autre comme il est, et non comme je voudrais qu’il soit. Se créer une place à soi et laisser un espace à l’autre.Savoir que lorsqu’on veut, quelles que soient les difficultés, tout est possible.Mettre les nœuds relationnels en lumière afin de pouvoir les dissoudre.Savoir dire « oui » à l’enfant intérieur, celui qui porte ce que nous sommes.Se donner le droit aimer, se donner le droit d’être aimé.Vivre chaque instant, ici et maintenant.Rejeter le mensonge, quel qu'en soit le prix.Créer un espace-temps dédier uniquement au couple.Dire « oui » à l’épanouissement de l’autre.Soyons d’abord heureux seul pour être heureux ensemble.Créer un espace pour soi, sans l’autre.S’engager et respecter ses engagements.Évitons les blessures, même pardonnées, elles ne s’oublient jamais.Ouvrons-nous à l’immensité de l’intime de l’autre, et acceptons la. Maithuna, l’art du sexe sacré. Par Elizabeth Gips, traduction Artus Vous êtes Aphrodite et Adonis car la chair douce danse sans fin sur la chair parmi les fleurs éclatantes du Mont Olympe. Vous êtes les vagues et le roulement de l’univers dans le mouvement perpétuel de la création. Vous êtes le mastodonte en rut, mais vous êtes aussi un point de lumière au-delà de la manifestation. Ce point explose en un million de fragments comme des feux d’artifice dans l’éternité cosmique. Les deux en vous sont un mais même le un se fond dans le néant. Finalement, au-delà de la pensée, du concept ou même du sentiment du tout, est l’extase indescriptible alors que votre personnalité meurt. Il y a seulement la conscience divine dans toutes les directions et en tout temps, qui a lieu hors du temps, pour toujours.Et ceci est la maithuna, la méditation du sexe.Maithuna est le mot Sanskrit pour union. La maithuna est l’union sexuelle yogique. Cela signifie l’acte d’unir deux ou plusieurs choses dans un état d’être ou une union spirituelle afin de provoquer l’harmonie. Ceci est l’unité qui créé un à partir de deux, une évasion du système de dualité dans lequel nous vivons. Encerclé par une société qui nous enseigne des platitudes alambiquées et des attitudes de feuilletons TV et de publicités, dans une sorte d’adolescence de l’esprit, nous désapprenons l’extase sexuelle qui est notre droit de naissance. Le sexe est accessible pour la plupart des adultes. Il ne peut pas être rendu illégal (bien que des lois dans différents endroits, dont les Etats Unis, ont limité le genre de sexe qui est légal, et donnent une punition sévère ou même la mort pour ceux qui transgressent la « loi »). Le voyage sexuel devrait nous emmener dans des promenades vers des espaces incroyables de conscience et d’union avec de nombreux niveaux d’une réalité infinie, mais cela demande de désapprendre la plupart des choses que la religion a promulguées et que nos parents, dans leur ignorance, nous ont transmis.Faire l’amour est un moyen de se défoncer, peut-être finalement le seul moyen. Nous faisons l’amour quand nous marchons dans la rue et sourions à une vieille personne ; nous faisons l’amour quand nous bichonnons un animal. Dans toutes nos relations de tous les jours avec les gens et avec toutes choses, nous créons soit plus d’amour, ou nous brisons l’amour qui existe. Le rapport sexuel est une façon de faire l’amour.(Les instructions suivantes utilisent une terminologie hétérosexuelle, leur contenu, cependant, est valide pour l’orgasme simultané du yin et du yang, s’il se manifeste.) Malheureusement, bon nombre d’entre-nous sont tellement séparé de leur corps qu’ils portent des vêtements inconfortables, mangent trop, fume du tabac et utilise le « missionnaire » comme position pendant les rapports sexuels. Cette position dans laquelle l’homme est au-dessus de la femme, rend la chose très difficile pour qu'elle réponde correctement.Comme le corps de la femme est plus lent à s'exciter que celui de l’homme (il est dit qu’il lui faut au moins quatre-vingt minutes avant que la vraie union puisse commencer), il est nécessaire pour la femme d’influencer le timing pendant le rapport si les partenaires doivent devenir un avec chacun. Ceci nécessite une vraie perte d’ego des deux partenaires car notre société nous enseigne que l’homme dirige et que la femme doit être passive. Le mythe que l’orgasme est le sommet de l’expérience sexuelle est une chose encore plus dérangeante dans une vie sexuelle consciente spirituellement. La maithuna peut conduire à des expériences qui fait que l’orgasme peut sembler pâle en comparaison, dans le lieu de la création originelle où la terre émerge, les cellules se multiplient, la vie évolue sous ses nombreuses facettes. Le sentiment que l’orgasme est nécessaire peut être une ancre immobilisant la personnalité. Si l’homme n’arrive pas au dénouement, sa réaction émotionnelle peut rendre difficile le fait qu’il laisse aller sa personnalité. D’un autre coté, si la femme utilise les fantasmes ou si elle joue pour stimuler son corps et obtenir une réponse rapide, elle perd le lien avec son partenaire. Ce n’est pas « mal » de faire cela. Mais des moments prolongés d’une telle séparation rendent les niveaux de sexualité les plus extatiques impossibles à atteindre.Donc la « règle » numéro un : il est de la première importance que l’orgasme ne soit pas la fin la plus importante qui termine cette union. Quelqu’un à dit, peut être Alan Watts, que l’orgasme est une ponctuation délicieuse dans l’acte d’amour.La seconde « règle » : la femme doit être principalement responsable du timing de l’acte sexuel. Elle devra ralentir les choses si elle sent que c’est trop rapide, et suggérer le prochain mouvement, physiquement ou verbalement. Pour faire cela, elle a besoin de perdre son ego, pour être très consciente, au moins au début, de son propre corps et de quelle réponse il lui donne.La communication télépathique se développe en disant la vérité.Règle trois : les deux partenaires doivent être d’accord pour dire la vérité à l’autre tout le temps. La vérité dans ce cas, est ce que vous ressentez, vers quoi vos pensées se dirigent. Restez centré chacun sur l’autre.L’étoile de David est un diagramme de la position sexuelle de la maithuna. Les partenaires sont face à face, l’homme assis avec les jambes croisées, la femme assise sur lui avec ses jambes autour de lui. Dans cette position, il n’y a personne au-dessus ou en dessous, pas de premier ni second, pas de début ni de fin. La maithuna est parfois appelée kerraza ou dianisme en occident ou yab-yum au Tibet, prenez votre temps, c’est une véritable méditation. Alors choisissez une journée calme, ou une soirée. Pour toucher aux aeons, prenez un sentiment de loisir sans retenue.Commencez doucement. Prenez un bain ensemble. Jetez des pétales de roses dans l’eau du bain ; allumez des bougies et de l’encens pour que votre lieu de baignade devienne lui-même un autel. Regardez-vous profondément dans les yeux jusqu'à ce que les visages se décalent, et que les pensées se fanent. Dites-vous combien vous tenez l’un à l’autre. Maintenant c’est le bon moment pour lâcher des choses retenues, tous les mensonges, les peurs, les équivoques. Touchez-vous avec douceur le visage, les épaules, les cheveux. Après voter bain, séchez-vous l’un l’autre avec des serviettes douces et massez-vous avec des senteurs sacrées, par exemple avec de l’ambre dans de l’huile. Allongez-vous devant un feu ou sur un lit avec des couvertures douces, et massez-vous l’un l’autre avec de longs mouvements lents des mains et des bras. Pressez vos mains à quelques centimètres de chaque coté de la colonne vertébrale, du sacro-iliaque, espace sacré de l’énergie, jusqu'à la base du cou ou nous accumulons les tensions durant nos déambulations journalières. Respirez profondément. Alors que vous vous massez l’un l’autre, soyez conscient de l’instant présent. Votre monde en ce moment est cet endroit où vos doigts rencontrent le corps de l’autre. Concentrez-vous là-dessus. Là où la chair touche la chair, vous êtes déjà en train de pénétrer ensemble dans un espace sacré.Quand vous êtes prêts, asseyez-vous confortablement face à face. Vos jambes peuvent être croisées si vous êtes à l’aise de cette manière, ou vous pouvez vous appuyer contre des oreillers, ou même sur une très grande chaise. Si vous utilisez des sacrements pour l’expansion de conscience, c’est le bon moment pour les partager. Respirez profondément, regardez-vous de nouveau dans les yeux, et voyez-vous divin. Voyez le dieu et la déesse qui existent au-delà de vos corps, et également en eux, au-delà de vos personnalités, mais agissant à travers elles. Soyez conscient. Alors que vous contemplez le visage de votre partenaire peut se décaler et changer, s’éteindre et devenir brillant. Comme dans un portrait de Picasso, vous pouvez voir plusieurs visages simultanément, l’un imprimé sur l’autre. Approfondissez votre méditation alors que vous vous regardez chacun de troisième œil à troisième œil, il se peut que vous voyiez vraiment ce troisième œil se manifester sur la chair, juste au-dessus des sourcils. Si vous avez besoin d’écarter votre attention, arrêtez et discutez de ce besoin, dites ce à quoi vous pensez et pourquoi. Dans votre sensibilité télépathique grandissante, il ne faut avoir honte de rien, et tout est à partager. Votre noyau intérieur a attendu si longtemps, une vie peut-être, pour ce moment d’intimité. Cette méditation sur l’œil est si puissante que vous pouvez juste vouloir réaliser cette pratique yogique pendant plusieurs jours sans avoir d’union à un autre niveau. Plus vous la pratiquez, plus vous serez proches, et plus l’union sexuelle sera forte quand vous arriverez finalement à cela.La maithuna est l’art du sexe vibratoire, plutôt que du sexe frictionnel. Vous pouvez entrer dans cette grande danse, mais pas avant que vos corps vous disent qu’il est temps. Jusqu'à ce moment, restez assis silencieusement et regardez-vous dans les yeux. N’attendez rien. Ne demandez rien. Comme des ondes sonores qui vibrent ensemble en résonance ou en dissonance, si les vibrations ne sont pas intégrées et en harmonie entre vous et votre partenaire, la véritable union n’est pas encore possible à atteindre. Utilisez une lumière douce ; vous ne voulez pas faire l’amour dans le noir mais pour amplifier les sens, pour dilater chaque vision, son, odeur, avec la merveille de chacun. C’est une méditation dans la concentration. C’est une visualisation, pas dans l’esprit, mais dans la chair. La déesse ou le dieu est assis devant vous aussi vulnérable et ouvert à aimer que vous l’êtes. Il revêt le visage et la forme de l’être aimé. Prenez tout le temps dont vous avez besoin pour apprécier et vraiment ressentir l’autre en temps que déité. Ce cadeau et merveille est donné à ceux qui désirent vraiment trouver l’amour cosmique qui irradie tout sur tous les niveaux de réalité.Après un moment, qui peut cependant être long ou court, il est possible que vous ayez envie de vous toucher, pour ressentir la chaleur de la chair. Les doigts bougent doucement à l’unisson, dansent ensemble dans les airs en une caresse prolongée qui ne mène pas, et n’est pas menée non plus, mais qui est une simple connaissance de l’autre. Vous touchez les épaules, le visage, les seins. Vous pouvez perdre conscience et ne plus savoir à qui sont les doigts, et à qui est la peau qui reçoit alors que vos deux corps deviennent lentement un seul corps qui se caresse lui-même.Ne cherchez pas à attendre pour rien. Grimpez et chutez sur des niveaux de conscience variés. Vous pouvez ressentir de l’humour, de la joie, de la peine ou même voyager au-delà de tout ressentis, perdu dans la danse de la chair douce touchant la chair.Eventuellement, vous pouvez avoir envie d’être plus proche. Cela pourrait être des heures ou sembler des jours, mais puisque vous voyagez à l’intérieur et hors du temps sans destination dans l’esprit, cela n’a pas vraiment d’importance. Enfin le besoin de contact plus étroit se développe. Et alors, Shakti, l’énergie féminine divine, s’assoit sur les jambes croisées de l’homme. Les corps deviennent plus proche l’un de l’autre dans une douce brillance de soma. Intuitive. Sachant presque sans mots où et comment bouger, mais utilisant de gentils mots quand ils viennent. Sensible. Devenir Un pendant que les siècles défilent et que le temps s’effondre sur lui-même.Si vous vous séparez par moment et devenez deux à nouveau, c’est bien. Recommencez à vous regarder dans les yeux. Quand vous savez qu’il est temps, vos corps deviendront encore plus intimes. Shakti mettra ses jambes autour de la taille de l’homme, et son pénis la pénétrera.Gardez vos corps calmes. Il n’y a pas besoin de quoi que se soit de plus, pas d’intention. Juste une pulsation très lente d’énergie. Vous êtes en sécurité ensemble.Votre vision devient plus psychédélique. Vous êtes les déités tibétaines verrouillées dans une étreinte qui met fin à la dualité. Eventuellement il y a seulement la floraison des sexes, les frontières disparaissant, plus de pénis ni de vagin. Il y a seulement le point ardent de la création. Il peut y avoir l’histoire du monde, le glissement lent de la boue limpide, des orages qui font rages sur des paysages désolés, des dinosaures qui hurlent dans la liberté sauvage. Ou des nébuleuses roulants dans de grands cieux. Ou une déesse s’avançant vers vous pour vous caresser avec la bénédiction du courage. Cela peut devenir le silence avant la création qui construit d’étranges planètes ou de la tendre douceur.Le mouvement commence ; cette énergie magnifique qui se tend et se détend, se sent, connaît l’extase. Bien que vous fusionnez, vous êtes vous-même également, et la femme sait quand il faut se détendre. L’homme sait quand se retirer un moment.Ceci est la méditation du contrôle de soi dont le but est de se perdre soi-même et de se retrouver de nouveau, le jeu cosmique de cache-cache auquel nous jouons tous avec nos propres chemins. Il est possible d’arrêter et de recommencer de nombreuse fois. Vous pouvez même avoir envie de vous séparer, vous alimenter l’un l’autre, parler, et revenir une fois de plus à l’union sexuelle. Vous pouvez rester assis, fondu dans une étreinte, pendant des heures, en faisant l’expérience des niveaux de l’être presque infini.Quand le temps est venu, il n’y a plus deux personnes. Il y a seulement une conscience partagée de ce mouvement de molécules, d’être soi-même dans le corps de la Source, d’être la Source elle-même. Parfois une explosion imprègne chaque atome de votre conscience jusqu'à ce qu’il n’y ait plus rien de vous.Ensemble, vous êtes devenus l’univers dans le noyau très profond de vos êtres.Ceci est le récapitulatif de la maithuna, parfois appelée sexe tantrique. Ceci est l’expérience qui fait que l’orgasme ressemble à « la petite mort » comme il est souvent appelé. Ceci est la Grande Mort, une mort accablante, une mort qui vibre dans son animation, une mort joyeuse, une aventure emplie de merveilles à travers le temps et l’espace. C’est un abandon de la personnalité et de l’individualité à cette essence qui est à la source et emplit chaque chose et non-chose.Reposez-vous dans la sérénité, en sachant que vous êtes beau et que votre bien-aimé(e) est beau (/belle) et que toute la création est très belle.Ne soyez pas déçu si tout cela n’arrive pas la première fois que vous essayez. Soyez patient avec vous-même et avec votre amant(e). C’est la patience et l’abandon de ce que vous désirez qui vous aidera à grandir, comprendre et réussir. Etre à l’aise avec le contrôle de soi en matière de sexe peut prendre du temps. C’est le cas pour la plupart des pratiques yogiques. En Inde, la où les réincarnations sont une réalité, l’âme séparées, qui est le monad, apprend et grandit d’une incarnation à la suivante, le temps a peu d’importance. Pour expérimenter les états vraiment extatiques de la maithuna, le temps doit être votre serviteur.Bon voyage. Que cette petite méditation puisse vous aider vous et tous les êtres sensibles.Massage du Lingam Le mot Sanskrit pour l’organe sexuel masculin est Lingam et il est pauvrement traduit par « Baguette de Lumière ». En Tantra, ou sexualité sacrée, le Lingam est vu et honoré avec respect, comme une « Baguette de Lumière » qui canalise l’énergie créative et le plaisir.L’orgasme n’est pas le but du massage du Lingam bien qu’il puisse être agréable et être un effet secondaire bienvenu. Masser le Lingam, en incluant également les testicules, le périnée et le point sacré (la prostate), permet à l’homme de se laisser aller à une forme de plaisir à laquelle, il peut ne pas être habitué. Sous cet angle, celui qui reçoit et celle qui donne, se relaxent à travers le massage.L’homme a besoin d’apprendre à recevoir. L’homme, traditionnellement, est conditionné sexuellement à agir et à obtenir des résultats. Le massage du Lingam permet à l’homme d’expérimenter son côté plus doux, plus réceptif et d’expérimenter le plaisir sous une perspective non-traditionnelle, non performante.Début du Massage Celui qui reçoit le massage s’allonge sur le dos, un oreiller placé sous sa tête afin qu’il puisse admirer sa partenaire (celle qui donne). Placez un oreiller, recouvert d’une serviette, sous ses hanches. Ses jambes doivent être étendues et écartées, genoux légèrement pliés (des oreillers ou coussins sous les genoux seront une bonne aide) et ses organes génitaux clairement exposés pour le massage. Avant de toucher le corps, commencez en respirant profondément, de manière relaxante. Massez doucement les jambes, l’abdomen, les cuisses, la poitrine, les tétons, etc., pour détendre celui qui reçoit. Rappelez, à celui qui reçoit, de respirer profondément et de glisser plus profondément dans la relaxation.Versez une petite quantité d’huile sur le corps du Lingam et les testicules. Commencez doucement à masser les testicules, en prenant soin de ne pas causer de douleur sur cette zone sensible.Massez le scrotum doucement, ce qui va déclencher la relaxation. Massez la zone située au-dessus du Lingam, sur l’os pubien. Massez le Périnée, la zone qui se situe entre les testicules et l’anus. Prenez votre temps lorsque vous vous massez le corps du Lingam. Variez la rapidité et la pression. Pressez doucement le lingam à la base avec votre main droite, tirez vers le haut et repoussez, puis alternez avec votre main gauche. Prenez votre temps pour faire cela, droite, gauche, droite, gauche, etc. Puis, changez la direction en commençant à exercer une pression sur la tête du Lingam et ensuite en glissant vers le bas et le haut. A nouveau, alternez main droite et main gauche.Massez la tête du Lingam comme si vous utilisiez un presse agrume. Massez tout autour de la tête et du corps du lingam. Dans le Tantra, il y a beaucoup de terminaisons nerveuses qui correspondent à d’autres parties du corps. On croyait que nombreux de maux pouvaient être guéris par un bon massage du Lingam. Le Lingam peut ou non mollir tandis que vous exécuter cette technique. Ne vous inquiétez pas s’il ne redurcit pas. Vous découvrirez probablement qu’il sera dur, puis qu’il ramollira et qu’il durcira à nouveau, etc., ce qui est fortement souhaité dans l’expérience tantrique, c’est comme surfer sur une vague, décoller au-dessus de celle-ci puis plonger. La fermeté et la mollesse sont les deux extrémités de l’éventail du plaisir.S’il apparaît que celui qui reçoit va éjaculer, temporisez, ce qui permettra au Lingam de ramollir un peu avant de reprendre le massage. Faites cela plusieurs fois, en approchant de l’éjaculation, puis temporisez. Il est important de se rappeler que le but n’est pas l’orgasme en lui même. Les hommes peuvent apprendre l’art de la maîtrise et le contrôle de l’éjaculation en s’approchant de celle-ci puis en freinant sur la stimulation. Une respiration profonde est la clef ici et calmera la forte envie d’éjaculer. En définitive, la maîtrise de l’éjaculation vous permettra de faire l’amour aussi longtemps que vous le voulez et vous pourrez atteindre l’orgasme multiple sans perdre une goutte de sperme. L’orgasme et l’éjaculation sont deux réactions différentes que vous pouvez apprendre à séparer. Le résultat est une vie sexuelle très étendue.Le Point Sacré Découvrez et massez le Point Sacré masculin. Il y a une petite rainure de la taille d’un pois et peut-être plus large à mi-chemin entre les testicules et l’anus. Soyez douce et poussez vers l’intérieur. Il sentira une pression profonde intérieure et cela pourra être, tout d’abord, inconfortable. Finalement, comme cet endroit travaille et mou, il sera capable d’allonger ses orgasmes et maîtriser le contrôle de l’éjaculation. Vous pouvez masser son Lingam avec votre main droite et massez son Point Sacré avec votre main gauche. Essayez d’appuyer sur ce point lorsqu’il est prêt de l’éjaculation. L’homme peut avoir une montée d’émotions fortes durant l’accès au Point Sacré. Soyez la meilleure amie et guérisseuse qu’il puisse avoir à ce moment. Vous, celle qui donne, avez créé un espace de confiance et d’intimité.Fin du MassageLorsqu’il sent que le massage est complet, doucement retirez vos mains, couvrez-le et gardez le au chaud. Et le plus important : permettez-lui de se reposer tranquillement pendant au moins cinq à dix minutes.Massage du Yoni Par un anonyme, traduction Artus Le massage du Yoni (pour les femmes) Ma femme et moi-même avons pratiqué le tantra/sexe sacré pendant plusieurs années et nous avons éprouvé beaucoup de plaisir au travers des techniques et des processus. L’une des demandes les plus fréquentes de ma femme en termes d’activités sexuelles est le massage du yoni. Il a grandement étendu notre vie sexuelle, nous a rapproché et m’a donné une reconnaissance plus grande à l’égard des femmes. Nous avons enseigné cette technique à de nombreux amis, et ils en ont également apprécié les bons résultats. Je propose cela dans ce texte et j’espère que cela améliorera votre vie sexuelle. Appréciez.Infos de fond Yoni (prononcer YO-NI) est le mot Sanskrit pour vagin qui est généralement traduit par « espace sacré » ou « temple sacré ». Son sens et son utilisation est une alternative différente de la perspective de la vision occidentale du sexe de la femme (c'est-à-dire, la chatte, le con, etc., des mots qui peuvent, ou non, être un compliment selon l’intention de leur usage). En tantra, le yoni est vu sous une perspective d’amour et de respect. Ceci est particulièrement utile pour l’apprentissage des hommes.Le but du massage du yoni est de créer un espace pour la femme (le receveur) pour se relaxer, et entrer dans un état de haute excitation, et éprouver plus de plaisir de son yoni. Son partenaire (le donneur) éprouve la joie d’être au service, et le témoin, d’un moment spécial. Le massage du yoni peut également être utilisé comme une technique de safe-sex (quand on n’a plus de capotes) et est une activité excellente pour construire confiance et intimité. Certains masseurs et sexologues l’utilisent pour aider les femmes à dépasser des blocages sexuels ou des traumas.Le but de ce massage du Yoni n’est pas l’orgasme. L’orgasme est souvent un effet secondaire plaisant et bienvenu. Le but est simplement le plaisir et le massage du yoni/vagin. De ce point de vue, à la fois le receveur et le donneur peuvent se détendre et ne pas s’inquiéter du but à atteindre. Quand l’orgasme arrive, il est généralement plus étendu, plus intense et plus satisfaisant. L’orgasme est autorisé à arriver ou ne pas arriver.Cela peut également être utile pour le donner de ne pas attendre quoi que se soit en retour. Juste permettre au receveur d’apprécier le massage et de se détendre pour la suite. Bien sûr, d’autres activités sexuelles peuvent suivre, mais cela devrait être entièrement le choix du receveur. Cette perspective créera une plus grande intimité et une plus grande confiance, et cela étendra grandement vos horizons sexuels.PréparationUn bain est toujours utile car il détend à la fois le donneur et le receveur. Un endroit calme est souhaitable, avec une musique agréable, des bougies, des oreillers, etc., ou tout ce qui peut faire que les participants soient détendus et se sentent en sécurité. Donnez-vous assez de temps pour ne pas vous précipiter pendant le processus.Passez aux toilettes avant de commencer le massage. On obtient de meilleurs résultats avec les intestins et la vessie vides, et vous éviterez l’expérience inutile de devoir interrompre le massage pour aller aux toilettes.Connectez-vous à votre partenaire en vous caressant, en vous étreignant, en vous regardant yeux dans les yeux pendant longtemps, ou n’importe quoi d’autre qui vous amène à un état de sécurité et de détente.Procédure Demandez au receveur de s’allonger sur le dos avec des oreillers sous sa tête afin qu’elle puisse voir son sexe et son partenaire (le donneur). Placez un oreiller, recouvert d'une serviette, sous ses hanches. Ses jambes doivent être étendues des chaque coté, avec les genoux légèrement pliés (des oreillers ou des coussins sous les genoux peuvent également aider) et le sexe clairement exposé pour le massage. Le donneur s’assoit jambes croisées entre les jambes du receveur. Le donneur peut avoir envie de s’asseoir sur un oreiller ou un coussin. Cette position permet d’accéder complètement au yoni et aux autres parties du corps. Avant de toucher le corps, commencez par une respiration profonde et relaxante. A la fois le donneur et le receveur devraient se souvenir de garder une respiration lente, profonde et détendue, durant tout le processus. Le donneur devrait rappeler gentiment au receveur de recommencer à respirer si le receveur s’arrête ou respire peu profondément. Une respiration profonde, et non une hyperventilation est très importante ici. Massez doucement les jambes, le ventre, les fesses, les seins, etc., pour détendre le receveur et vous préparer à toucher le yoni.Versez une petite quantité d’huile de bonne qualité ou de lubrifiant sur le mont du yoni. Versez-en juste assez pour que cela coule sur les lèvres extérieures et que cela couvre l’extérieur du yoni (de nombreux lubrifiants sexuels sont disponibles pour cela. De nombreux magasins de lingerie, sex shops, magazines érotiques, etc., proposent ces lubrifiants.)AVERTISSEMENT – Ne mélangez pas produits à base d’huile avec du latex.Commencez doucement à masser le mont et les lèvres extérieures du yoni. Prenez du temps et ne vous précipitez pas. Détendez-vous, et appréciez de donner le massage. Serrez doucement les lèvres extérieures entre le pouce et l’index, et glissez de haut en bas sur toute la longueur de chaque lèvre. Faites la même chose avec les lèvres extérieures du yoni/vagin. Prenez votre temps.Le receveur peut masser sa propre poitrine, ou peut juste se détendre et continuer à respirer profondément. Il est bon pour le donneur et le receveur de se regarder dans les yeux autant que possible. Le receveur peut dire au donneur si la pression, la vitesse, la profondeur, etc., ont besoin d’être augmentées ou diminuées. Limitez vos paroles et concentrez-vous sur le plaisir. (selon mon expérience, le fait de parler nous fait sortir de nos ressentis et diminue les effets).Caressez doucement le clitoris en formant des cercles dans le sens (ou le sens inverse) des aiguilles d’une montre. Serrez-le doucement entre le pouce et l’index. Faites cela comme un massage et non pour que le receveur prenne son pied. Le receveur sera excité, sans aucun doute, mais continuez à l’encourager à se relaxer et respirer.Doucement, et avec grands soins, insérez le majeur de votre main droite dans le yoni (il y a une raison d’utiliser la main droite plutôt que la gauche. Cela a à voir avec la polarité du tantra). Très doucement, explorez et massez l’intérieur du yoni/vagin avec votre doigt. Prenez votre temps, soyez doux, touchez en haut, en bas et sur les côtés. Variez la profondeur et la pression. Souvenez-vous qu’il s’agit d’un massage, que vous faites éclore et que vous détendez le yoni.Avec votre paume vers le haut, et le majeur à l’intérieur du yoni, déplacez votre majeur dans un geste de « viens par ici ». Vous touchez une zone de tissus flasques juste sous l’os pubien, derrière le clitoris. C’est le point-G ou en tantra, le point sacré (il y a de très nombreux livres excellents qui entrent dans les détails au sujet de cette zone). Votre partenaire peut ressentir la sensation d’avoir uriné, ou cela peut être douloureux ou agréable. De nouveau, variez la pression, la vitesse, la façon de bouger. Vous pouvez toucher de droite à gauche, d’avant en arrière, ou en faisant des cercles avec votre majeur. Vous pouvez également insérer l’annulaire. Vérifiez d’abord avec votre partenaire avant de lui insérer deux doigts. Pour la plupart des femmes, cela ne posera pas de problème et elle appréciera la stimulation augmentée avec deux doigts. Prenez votre temps, soyez très doux. Vous pouvez utiliser le pouce de la main droite pour stimuler également le clitoris.Une option à essayer si le receveur le désire, est d’insérer l’auriculaire de la main droite dans son anus. Demandez-lui d’abord, et n’insérez pas ensuite votre auriculaire dans son yoni/clitoris après avoir été dans son anus. Utilisez du lubrifiant et soyez très doux.(En tantra, on dit que lorsque votre auriculaire est dans son anus, que l’annulaire et le majeur sont dans son yoni/vagin, et que votre pouce est sur son clitoris, « vous tenez l’un des mystères de l’univers dans votre main. »)Donc, que fait votre main gauche pendant ce temps ? Vous pouvez l’utiliser pour masser la poitrine, le ventre et le clitoris. Si vous massez le clitoris, c’est habituellement préférable d’utiliser votre pouce dans des mouvements de bas en haut, avec le reste de votre main qui repose sur le mont du pubis en le massant. La double stimulation des mains droite et gauche procurera plus de plaisir au receveur. Je ne recommande pas d’utiliser votre main gauche pour vous toucher le sexe, parce que vous devez être concentré sur le receveur. Souvenez-vous que c’est un massage pour son plaisir, et la plus grande partie du plaisir vient de la stimulation physique, mais également de l’intention.Continuez de masser, essayez différentes vitesses, pressions et mouvements. Continuez de respirer et regardez-vous dans les yeux. Elle peut ressentir des émotions puissantes et peut pleurer. Continuez juste de respirer et soyez doux. De nombreuses femmes ont été abusées sexuellement et ont besoin d’être soignées. Un partenaire généreux, aimant et patient, peut être d’une grande valeur pour elle.Si elle a un orgasme, faites la respirer et continuez de la masser si elle le veut. Plus les orgasmes se produisent, plus ils gagnent en intensité. En tantra, on appelle ceci « chevaucher la vague ». De nombreuses femmes peuvent apprendre comment devenir multi-orgasmiques avec le massage du yoni avec un partenaire très patient.Continuez de masser jusqu'à ce qu’elle vous demande d’arrêter. Très lentement, doucement, avec respect, enlevez vos mains. Laissez-la se reposer, profitant des rémanences du massage du yoni. Faire des câlins est très reposant également. En apprenant à maitriser le massage du yoni, votre vie sexuelle sera grandement enrichie, et vous apprendrez quelque chose d’important au sujet de la sexualité féminine.Massage tantrique : la voie royale de la guérison avec l’autre sexe !le massage tantrique est un massage intuitif qui ne s’enseigne pas, il serait d’ailleurs plutôt un « toucher » qu’un massage. Il s’accompagne avec des directions et des intensions. C’est ce qui en fait tout son intérêt, car « nos mains savent ! ».  A travers ce cursus nous vous proposerons 21 grands massages tantriques, et chaque stage tantra en intègrera deux ou trois.« Sexe, sexe, sexe, quel incroyable pouvoir peut contenir ce mot !Quand ce besoin naturel n’est pas comblé, le sexe est certainement de nos préoccupations, la plus présente, et la plus permanente. On peut alors se demander pourquoi ce mot a tant d’importance dans notre vie ? Tout d’abord, parce qu’il est l’expression de l’amour, en fait notre véritable besoin, celui d’être aimé, d’aimer, de combler tout ce dont nous avons manqué. Mais aussi parce qu’il est l’objet d’un incroyable conditionnement. C’est la seule partie de notre corps dont il n’est pas « convenable » de parler. Alors, on fait avec et pendant des années, on s’occupe de lui comme on sait, comme on peut, très discrètement et sans vraiment bien comprendre. Au nom de ce qui n’est pas « convenable », on appauvrit sa sexualité, en la réduisant quelque fois à quelque chose de « caché », voire « pas propre ». Ce peut être d’abord les parents qui évitent de se montrer nus devant leurs enfants et leurs disent ; « ne touche pas ton sexe », ensuite la religion qui peut en faire quelque chose de « dangereux », enfin la découverte de la sexualité à travers des revues ou des films X. le sexe devient alors inconsciemment « tabou ».  Apprendre le tantrisme revient à lever ce tabou, et rendre plus naturel la nudité au sein du couple tantrique. Et sur cela, se greffe notre expérience plus ou moins heureuse, dont nous retiendrions les moins heureuses, nos blessures, qui devraient nous mettre en résonnance avec notre manque premier : celui d’avoir été mal ou pas suffisamment aimé ; sans culpabiliser nos parents qui ont fait ce qu’ils ont pu, avec leurs moyens, leurs consciences et surtout l’héritage de leurs lignées. Alors comment guérir ces blessures ?La première piste à privilégier est de reconnaître ces blessures, sans les minimiser, ensuite et c’est là que le massage tantrique devient providentiel, car il peut nourrir, réparer et par le respect, la conscience et le « sacré » que nous allons instaurer, être une « formidable déclaration de paix » à soi et à son sexe, et,  à l’autre et à son sexe.Ainsi cette pratique, en dehors de toute excitation, peut redonner à notre sexe, sa place dans notre corps et nous permettre de reconnaitre, honorer,  aimer notre sexe et ainsi de le décontaminer de tous ses interdits.Notre sexe si anxieux, si mal traité, si blessé, si abusé, pourra se relâcher, se reposer à l’abri de notre conscience et notre amour. Il pourra en paix soigner ses blessures, se réparer et guérir ! »Les massages tantriques tiennent une place essentielle dans ce programme.Qu'est-ce que le massage tantrique ?Le massage est une pratique corporelle utilisée pour éveiller les sens et la sensualité du corps. Il équilibre le système circulatoire, libère les blocages dont souffrent chaque être vivant, et introduit un bien-être général englobant l’unité du corps et de l’esprit.Cette notion d’atteindre un équilibre corporel qui nous guide vers l’extase à travers le toucher n’est pas une simple invitation à un massage érotique, mais une pratique du tantrisme qui sert comme outil pour combattre les problèmes sexuels : absence de plaisir, impuissance, éjaculation précoce, manque affectif.Il s’agit d’un apprentissage de la maîtrise de l’excitation sexuelle tout en dissociant plaisir et éjaculation afin de prolonger l’expérience de la jouissance.Ce massage est avant tout basé sur le respect et la connaissance de la circulation de l’énergie sexuelle, l’éveil du kundalini - le chaudron magique - dans le but de réveiller la force vitale originelle et amplifier l’expérience d’être en vie.Compte tenu de la loi du 30 avril 1946, et du décret 60 669 du 4 juillet 1960, de l'article 489L et de l'arrêté du 8 octobre 1996, il ne s'agit nullement de massages médicaux ou de kinésithérapie. Le terme massage est utilisé ici dans le cadre de la relaxation En savoir plus Histoire du tantra : « Une tradition vieille de six milles ans » par Laurence Vidal La tantra et la sexualité : « Tantrisme : une voie à découvrir » par Régis Pluchet TANTRA & TAO Tantra comme thérapie, c’est le fil rouge de mes séances. L’érotisme comme médicament…et avec les sages préceptes du Tao, je me mets au travail…laissez-vous toucher ! La qualité de votre expérience au niveau sensuel et sexuel a une grande influence sur votre satisfaction dans la vie. Rendez votre vie plus riche en sachant tirer partie de votre énergie sexuelle ! C’est l’énergie la plus puissante, votre source de dynamisme, de créativité, de joie de vivre et de persévérance. Tout celà s’obtient seulement par l’énergie sexuelle. Venez faire l’expérience . . . laissez-vous toucher! Je veux vous inviter à rendre grâce à votre énergie sexuelle beaucoup plus que vous n’ayez jamais pu imaginer. Soyez-en plus conscient et plus ouvert ! Ou bien peut-être faites-vous partie de ces personnes de notre société qui ont un « nœud collectif » dans leur 2ème Chakra. Ou bien avez-vous des désirs de sexualité et d’intimité que vous n’avez pas (encore) réussi à concrétiser ? Dans le Tantra & Tao existent de nombreuses possibilités pour réveiller vos sources sexuelle et spirituelle. Laissez les mains d' Elvira agir et vous guider vers la connaissance sage et merveilleuse du Tantra & Tao. Venez faire l’expérience . . . laissez-vous toucher !Au feminin.com Le massage tantrique Besoin d’éveiller votre sensualité, d’exacerber vos sens, d’érotiser votre vie sexuelle ? Découvrez ce massage où l’abandon de soi ouvre les portes du plaisir...Le massage tantrique peut être pratiqué dans l'intimité du couple.] Le massage tantrique peut être pratiqué dans l'intimité du couple. - Le massage tantrique Le massage tantrique peut être pratiqué dans l'intimité du couple.Passez aux toilettes avant de commencer le massage Passez aux toilettes avant de commencer le massage L’origine du massage tantrique :Comme son nom l’indique, le massage tantrique est un des rituels enseignés dans les tantras, des livres sacrés ésotériques ayant abouti à une des formes de l’hindouisme. Il subit l’influence des traditions millénaires à la fois indiennes et chinoises.En lien avec les enseignements sur la sexualité tantrique, il constitue un échange amoureux subtil.Aujourd’hui, il se pratique loin des spas et autres centres de massage classiques, entre partenaires. Son caractère fortement érotique faisant qu’il est difficile -voire impossible- de trouver un thérapeute.Le protocole :Le massage tantrique se pratique totalement nu (sans serviette ou string sur les parties génitales). Le masseur utilise une huile chaude.Contrairement à d’autres techniques de massage, celle-ci ne possède pas de normes figées. A la fois sensuel, enveloppant et énergisant, le massage tantrique consiste en de grands mouvements de liaisons entre toutes les parties du corps et des touchers sur les 7 chakras (points d’énergie).Les mouvements de pétrissage, de pressions légères, et surtout d’effleurage sont doux et lents, à tel point qu’il est difficile de les suivre mentalement. Les mains du masseur glissent des pieds à la tête de son partenaire, comme s’il surfait sur son corps. L’idée est d’introduire dans le corps un frémissement, une vibration, qui rend toute pensée difficile.La région sexuelle n’est pas exclue du massage : les mains la touchent régulièrement et légèrement, mais sans masturbation.Tout au long du massage tantrique, la respiration est essentielle : profonde, effectuée par le diaphragme, elle a pour objectif de détendre le massé, de débloquer ses émotions pour lui permettre d’accéder aux sensations bénéfiques du toucher.Les bienfaits du massage tantrique : particulièrement sensuel, le massage tantrique a pour premier objectif la conscience du corps, hors du contrôle du mental, loin des gestes et comportements automatiques du quotidien.En étant physiquement présent à soi, il permet d’être présent à l’autre. C’est en cela qu’il permet de construire un vrai moment sensuel à deux, sans pensées parasites.Dans la tradition tantriste, ces mouvements éveillent l’inspiration chez la femme et les forces vitales chez l’homme. Bien qu’il puisse se passer de tout acte purement sexuel, il convient parfaitement aux hommes et aux femmes qui ont besoin de faire circuler leur énergie sexuelle, d’érotiser leur relation.Pour les adeptes de cette philosophie, le massage tantrique est une expérience à la fois sensuelle et spirituelle.Qu'est-ce que le massage tantrique ?Le massage est une pratique corporelle utilisée pour éveiller les sens et la sensualité du corps. Il équilibre le système circulatoire, libère les blocages dont souffrent chaque être vivant, et introduit un bien-être général englobant l’unité du corps et de l’esprit.Cette notion d’atteindre un équilibre corporel qui nous guide vers l’extase à travers le toucher n’est pas une simple invitation à un massage érotique, mais une pratique du tantrisme qui sert comme outil pour combattre les problèmes sexuels : absence de plaisir, impuissance, éjaculation précoce, manque affectif.Il s’agit d’un apprentissage de la maîtrise de l’excitation sexuelle tout en dissociant plaisir et éjaculation afin de prolonger l’expérience de la jouissance.Ce massage est avant tout basé sur le respect et la connaissance de la circulation de l’énergie sexuelle, l’éveil du kundalini - le chaudron magique - dans le but de réveiller la force vitale originelle et amplifier l’expérience d’être en vie.Compte tenu de la loi du 30 avril 1946, et du décret 60 669 du 4 juillet 1960, de l'article 489L et de l'arrêté du 8 octobre 1996, il ne s'agit nullement de massages médicaux ou de kinésithérapie. Le terme massage est utilisé ici dans le cadre de la relaxation En savoir plusHistoire du tantra : « Une tradition vieille de six milles ans » par Laurence Vidal La tantra et la sexualité : « Tantrisme : une voie à découvrir » par Régis Pluchet ,Qu'est-ce que le Tantra?Ce que nous rencontrons dans nos pays occidentaux a souvent peu à voir avec le Tantra pur, originel. Souvent il est associé seulement au sexe. Cette image est totalement réductrice ; il s’agit de beaucoup plus que le sexe. C’est une façon de grandir spirituellement à l’aide de son corps. Tantra est une façon de vivre,  vivre dans l’INSTANT, libre de tout jugement, avec le corps comme temple (d’après Yogi Milarepa : « Le corps est le temple de l’âme »), pour le développement spirituel. TANTRA  Il est originaire d’Inde et il s’est répandu au Tibet, au Népal, en Chine, au Japon et en Asie du Sud-Est. Tantra signifie en Sanskrit expansion. C’est une philosophie ou façon de vivre qui consiste en l’application consciente de l’énergie sexuelle, pour atteindre la libération des limitations de l’égo de l’individu. Cette libération amplifie la conscience du plaisir et la joie à tout moment, pas seulement sur le plan sexuel, mais dans la vie entière. Les traditions tantriques s’accomplissent par les rituels, le Yoga, les techniques de visualisation et de méditation. Ces us et coutumes sont là pour éveiller les sens et créer la stimulation spirituelle et psychique qui conduisent à l’illumination et la compréhension de l’indivisible unité de tout (Univers).Temple Tantrique : Exercice 1 - Dégager votre énergie Par Sienna ©, traduction Artus Dégager votre énergieIl y a plusieurs étapes qu’un étudiant doit dépasser avant de pouvoir apprendre le Tantra. La plupart de ses étapes doivent être effectuées seul et la plupart impliquent le dégagement de l’énergie du bagage passé que nous supportons pour la plupart d’entre nous. Cela à l’air simple, oui mais comme n’importe quelle méthode d’auto-réajustement, c’est assez décevant au début. La majeure partie de notre bagage vient directement de notre éducation, avec un petit plus issu de notre première grosse relation. Souvent, nous ne reconnaissons pas notre bagage pour ce qu’il est, et nous nous disons « c’est juste que je suis comme ça. » Nous appelons notre bagage nos « caprices personnels » et nous détestons les abandonner par peur de perdre ce qui nous rend intéressant en tant qu’individu. Mais réfléchissez assez longtemps à ce concept et vous pourriez découvrir que le vrai VOUS, à l’intérieur, est infiniment plus intéressant que n’importe quel bagage/caprice que vous pouvez mettre au-dessus. Que la peur des sommets pourrait juste être ce que vous êtes en surface, mais pas le vrai VOUS. En Tantra, il y a un concept appelé la "Flamme Nue". Cette Flamme est à l’intérieur de vous, c’est votre étincelle divine. Quand vous enlevez tous les masques, les peurs et les limites que l’on s’impose, elle est Nue pour que tout le monde la voit. C’est ce que nous appelons la "Flamme Nue" et c’est un état d’être qui est très puissant. Aucune énergie n’est perdue pour maintenir en place des parties de nous qui ne sont pas vraies. Alors si vous essayez ces exercices ou d’autres d’une autre origine, et qu’ils ne font pas ce que vous pensez qu’ils devraient faire, c’est peut être que vous bloquez vos progrès avec votre propre énergie négative. Jetez un œil à l’essai nommé « la marche au fond de l’abîme » (ndt : voir parmi les exercices suivants).Agapè ! temple Tantrique : Exercice 2 - Respiration Pranayama Par Sienna ©, traduction Artus Exercice de respiration Pranayama Asseyez-vous confortablement dans une position droite, sur une chaise ou un sofa. Mettez vos pieds sur le sol et vos mains près de vous. Ne croisez pas vos jambes et ne collez pas vos mains ensemble. Commencez par respirer très profondément, emplissez vos poumons complètement et alors videz vos poumons complètement. Soyez attentif à votre diaphragme et vos muscles abdominaux. Quand vous inspirez, gonflez votre ventre afin que votre diaphragme s’abaisse et laisse plus de place pour remplir vos poumons. Quand vous expirez, rentrez vos abdominaux, ce qui poussera le diaphragme vers le haut et vous aidera à évacuer tout l’air. Cela pourrait sembler comme si l’on respirait à *l’envers*, mais ceci est fait pour vous permettre d’accepter plus d’oxygène à chaque respiration. Quand vous avez réglé le problème des abdominaux, ralentissez le processus. Inspirez aussi lentement et doucement qu’il est humainement possible. Expirez aussi lentement, gardant le temps d’inspiration et d’expiration égal. L’idée est de garder cet oxygène en surplus assez longtemps dans vos poumons pour être entièrement métabolisé. Alors maintenant, vous respirez lentement, régulièrement et profondément. Vous pouvez relaxer légèrement vos muscles en bougeant avec un rythme confortable (mais lent). Permettez à tous les muscles de votre corps de se relaxer… Vérifiez vos orteils, votre visage, vos mains, vos épaules. Commencez à visualiser l’air dans la pièce autour de vous comme de la lumière respirable. Alors que vous inspirez, vous inspirez de la lumière. Alors que vous expirez, la lumière change de couleur et sort avec toute la négativité dans votre système. Donc vous respirez dans la lumière fraîche, et expirez ce dont vous avez besoin de vous débarrasser. Voyez la lumière s’écouler dans votre corps, voyager à travers votre système nerveux et faire l’échange avec toute l’énergie aux extrémités de votre corps. En entrée avec le frais, en sortie avec le vieux. Faites ceci pendant au moins 28 minutes. Pourquoi 28 minutes ? Le cerveau humain utilise ses deux hémisphères pour des raisons différentes et se connecte dans les deux sens régulièrement. Le temps moyen que nous passons dans chaque hémisphère est de 28 minutes. Si vous pouvez maintenir votre relaxation pendant au moins ce temps la, les deux cotés de votre cerveau en profiteront. Parfois, alors que votre cerveau fait le saut, si nous sommes dans cet état de relaxation, cela peut permettre de faire un voyage astral. Parfois, nous arrivons simplement à résoudre un problème à long terme. Cette méthode est sans danger d’aucune sorte et devrait être pratiquée régulièrement pour la santé et le bien être.Temple Tantrique : Exercice 3 - Masturbéditation Par Sienna ©, traduction Artus Masturbéditation : Un de mes étudiants a inventé le terme pour cet exercice et il colle vraiment bien…Cet exercice doit être fait quand vous êtes seul. Placez-vous dans un endroit sacré où vous ne serez pas dérangé pendant au moins 30 minutes. Votre chambre est un endroit parfait pour cette méditation. Allumez des bougies et de l’encens pour vous rappeler que ceci est un acte sacré.Allongez-vous sur votre lit, nu. Relaxez chaque muscle de votre corps ; devenez mou comme une poupée de chiffons. Commencez la respiration pranayama (ndt : voir exercice 2). Concentrez-vous sur ici et maintenant.En faisant un effort physique léger, commencez à vous masturber. Relaxez-vous et sentez seulement la sensation de votre main sur votre sexe. Ne tombez pas dans vos fantasmes habituels et n’essayez pas d’imaginer que vous êtes avec une autre personne dans la pièce. Sentez juste votre propre main vous donner du plaisir et dites vous « ceci est une expérience de masturbation ».Quand vous vous sentez devenir excité, gardez à l’esprit que vous devez être relaxé, laissez tous vos muscles être mous. L’énergie générée au niveau de votre sexe sera diffusée dans tout votre corps si vous restez relaxé. Maintenez aussi le pranayama. Quand vous vous sentez être distrait, concentrez-vous sur une petite partie de votre sexe et ramenez-vous dans l’exercice. Relaxation et concentration sont les noms de ce jeu. Relaxez-vous et respirez tandis que votre désir se développe. Si vous sentez que vous êtes au bord de l’orgasme, arrêtez de bouger votre main et respirez profondément. Essayez de rester excité, mais n’ayez pas d’orgasme, restez sur le bord de la falaise pendant au moins 28 minutes. Une stratégie qui fonctionne est de développer et de faire reculer votre désir à plusieurs reprises pendant 28 minutes. Une autre stratégie que je recommande est de mettre une horloge dans à un endroit où vous ne pouvez pas la voir autrement qu’en vous levant. De cette manière vous savez que vous avez prolongé la méditation aussi longtemps que possible.Si vous avez un orgasme avant les 28 minutes cibles, laissez votre énergie se propulser dans votre imagination aussi longtemps que possible. Ceci est un bon entraînement pour le voyage astral.Si vous arrivez à dépasser cette fenêtre des 28 minutes, votre corps changera et l’orgasme ne sera plus un problème. Vous-vous trouverez en train de flotter d’une étrange façon qui ne peut être décrite ici. Mais ce flottement est utile pour recevoir des informations psychiques et d’autres choses importantes. Ne soyez pas pressé de revenir (pour une explication sur le seuil des 28 minutes, voir l’essai précédent).Une fois que vous aurez l’habitude d’être "ici et maintenant" quand vous vous masturbez, vous serez capable de faire la même chose avec un amant. Souvent, nous avons peur que notre amant ne nous sente pas nous tendre et nous élancer quand il/elle nous caresse ainsi, nous avons peur que notre amant ne reçoive pas le message que ce qu’il fait est plaisant. Quand vous utilisez cette méthode en couple, c’est plus facile de verbaliser ce que vous voulez. Vous vous rendez compte que l’énergie veut sortir par des « oooh » et des « ahh » plutôt que d’une autre manière.Cette méditation demande de la pratique et de la patience. Je ne connais pas grand monde qui ait réussi à tenir 28 minutes en moins de 3 fois. Personnellement cela m’a pris 5 fois. Alors soyez patient. Ça en vaut la peine. Temple Tantrique : Exercice 4 - Respiration Kundalini Par Sienna ©, traduction Artus Exercice de Respiration Kundalini Pour cet exercice, il faut être seul pendant au moins une heure. Assis sur le sol dans un cercle projeté, face au Nord ou à l’Est, bras et jambes non croisés. Ecoutez le son de votre souffle. Pouvez vous entendre « Hahm » à l’inspiration et « Sah » à l’expiration ? C’est le mantra de cet exercice. Ne le dites pas – écoutez le dans votre souffle. Quand je dis « Hahm », je fais référence à l’inspiration, et « Sah » à l’expiration. Essayez pendant quelques minutes. Hahm – Sah – Hahm – Sah. Soyez sur que vous êtes détendu et que vous ne forcez pas votre respiration. Ensuite visualisez l’air dans la pièce comme de la lumière respirable. Avec chaque « Hahm », vous devez imaginer la lumière entrer par votre nez, passer par votre troisième œil, faire le tour à l’intérieur de votre crane, et descendre par la colonne vertébrale jusqu'au bas de votre coccyx. Vous ne devriez pas sentir le « saut » d’énergie ou évitez les points de chakra. Retenez votre souffle aussi longtemps que cela reste confortable, alors expirez « Sah. »Alors que vous expirez, vous devez visualiser la lumière d’un ton légèrement différent remonter dans votre colonne vertébrale, expulsant la lumière que vous avez inspiré. Cette seconde lumière est votre énergie Kundalini personnelle. La lumière doit suivre le même chemin, monter dans votre colonne vertébrale, faire le tour par le haut de votre tête, et sortir par votre nez. Pendant qu’elle s’échappe, vous devriez entendre la partie « Sah » de votre respiration qui s’étire pendant quelques longues secondes. Continuez ainsi pendant environ 20 minutes. Haaahhhhm – pause – saaaahhh. Vous remarquerez que vous êtes relaxé physiquement à la fin des 20 minutes, si vous le faites correctement. Une fois que vous avez fini cette partie, et vous pouvez le faire confortablement, ne retenez pas votre respiration à la base de votre colonne vertébrale, mais faites seulement une pause pendant un moment. Alors, en utilisant vos muscles stomacaux, vous devriez relâcher votre souffle en petits coups et entendre « sah sah sah sah sah », autant de fois qu’il le faut pour que vos poumons soient vides. Gardez la visualisation de la lumière. La lumière va sauter avec la respiration. Faire cela pendant 20 autres minutes. Haaahhhhm, sah sah sah sah sah sah. Il se peut que vous ressentiez votre énergie augmenter à chaque respiration. Si vous commencez à trembler et sursauter, sachez que c’est une réaction normale à l’augmentation d’énergie dans votre système, et vous ne devez pas le combattre. (Comme un frisson dans le bas du dos, c’est tout à fait involontaire et naturel). Ne vous effrayez pas et n’arrêtez pas l’exercice à ce moment. Bientôt les mouvements de sursaut s’arrêteront, et vous commencerez à bouger de manière très fluide. Vous ne serez pas capable de retenir les choses à partir de ce moment,et vous ne devriez pas essayer. L’énergie va augmenter à un point où elle va atteindre le Chakra du Troisième Œil. Une fois que vous avez ce flot à sa capacité maximale, CONTINUEZ AUSSI LONGTEMPS QUE VOUS POUVEZ. Quand finalement vous relâchez l’énergie dans le Courrant Universel, SOYEZ SUR DE VOUS CONCENTRER SUR L’AMOUR PUR. C’est la chose la plus facile à faire et c’est une bonne cible de sort par défaut. Si vous n’avez aucun blocages, vous aurez l’expérience d’une vie entière à travers cet exercice. Ne soyez pas choqué par ce que votre corps physique peut faire, ou, où votre esprit va quand vous relâchez l’énergie. Cela va vous ouvrir à ressentir l’énergie comme vous ne l’avez jamais ressentie auparavant. N’oubliez pas de remettre à la terre toute énergie résiduelle avant de bannir le cercle. Si vous avez des chakras coincés ou des nœuds, vous abandonnerez après un certain temps, en ayant seulement fait monter l’énergie jusqu’au chakra ou le nœud se situe. C’est vital pour les magickiens d’avoir son énergie qui circule librement. Tous les nœuds doivent être dénoués. Quand vous sentez le nœud, ou le chakra coincé, ARRÊTEZ l’exercice, laissez l’énergie s’apaiser, et remettez le reste à la terre. Alors souvenez-vous du chakra où l’énergie s’est arrêtée. C’est celui là qui est bloqué. Je conseille à quiconque arrive à cela de demander conseil à un prêtre ou une prêtresse.Temple Tantrique : Exercice 5 - Surcharges de KundaliniPar Sienna ©,traduction Artus Comment gérer la négativité induite par le travail sur la Kundalini ?La question a été posée :« J’ai lu dans diverses sources que si l’énergie kundalini est éveillée avant que les centres d’énergies soient proprement nettoyés, une personne peut être déséquilibrée physiquement et psychiquement. Certaines sources vont jusqu'à dire que les traits négatifs deviennent amplifiés(névroses et autres anxiétés, etc.). Si cela arrive, quel est le moyen simple de se rééquilibrer ? »Tout d’abord, je vous dirai que je n’ai jamais entendu qui que se soit aller autant dans l’extrême avec la Kundalini au point de se donner la mort. Si quelqu’un est conscient de cette énergie, et qu’il joue avec, cette personne est aussi consciente que si quelque chose se passe mal, IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE POUR LE REGLER. Les gens vont typiquement voir leur enseignant, le livre qu’ils ont lu ou la source d’informations qu’ils ont reçue. Ou ils cherchent d’autres sources.Cela a été dit, si vous êtes bloqué et que vous n'avez personne vers qui vous tourner, essayez immédiatement ceci :Quand vous remarquez quelque chose qui tourne mal, arrêtez et sentez l’énergie de ce qui ne va « pas ». Avez-vous perdu votre boulot/chéri/maison ? Es-ce que quelqu’un est en colère contre vous sans raison ? Avez-vous fondu en larmes pendant un entretien ? Qu’est-ce qui vous touche si négativement ?Estimez cela le plus complètement possible. Donnez à votre corps, esprit et âme la permission de vraiment ressentir toute la négativité qui peut aller dans votre système. Dites-vous « C’est le pire qu’il peut m’arriver. » Pataugez vraiment dedans, sentez-vous libre de ressentir toute l’horreur de cela, permettez aux pires scénarios de vous piétiner la tête. Réaliser que votre système ne laissera pas cette énergie partir tant que vous ne l’aurez pas vraiment expérimentée. Alors criez, donnez des coups de poing dans les oreillers, des coups de pieds dans les poubelles, tout ce qui peut faire SORTIR cette énergie de votre système. Expérimentez cela à son paroxysme. Evitez de blâmer les autres pour ce qu’ils ont fait pour contribuer à cette négativité, tout cela ne concerne que VOUS.Une fois que votre système est fatigué de ce sentiment, il essaiera de faire en sorte que vous vous sentiez mieux en redirigeant vos pensées vers « bien, tu sais, ce n’est pas si mal » ou « si j’avais X, cela se passerait mieux pour moi. » Quand vous vous rendez compte que vos pensées dérivent vers le coté positif de la situation, ou essayez de résoudre le problème lui-même, vérifiez avec vous-même si vous en avez fini avec ces foutaises. Si ce n’est pas le cas, retournez aux visualisations du pire scénario. Sinon faite ceci :Faites de la respiration pranayama pendant quelques minutes, permettez-vous de vous concentrer sur "Ici et Maintenant". Quand vous sentez vos pensées qui dérivent, retournez à votre respiration. Avec chaque souffle, permettez à la négativité de s’écouler avec votre expiration et permettez à un nouvel élan de lumière de rentrer au moment de l’inspiration.Alors que vous êtes assis et que vous respirez, réalisez que "Ici et Maintenant" vous êtes bien. "Ici et Maintenant" vous êtes en vie, le cœur battant. Quelles que soient les forces qui jouent sur vous, elles ne seront pas efficaces si vous pouvez être "Ici et Maintenant" quand vous voulez. Parce que "Ici et Maintenant" est douloureux seulement quand vous n’êtes pas attentif ou quand vous n’avez pas appris ce que vous aviez besoin d’apprendre plus tôt.Temple Tantrique : Exercice 6 - La Caverne du Cœur Par Sienna ©, traduction Artus Méditation de la Caverne du Cœur Asseyez-vous calmement sur le sol en position du lotus ou droit sur une chaise. Fermez vos yeux et détendez-vous. Commencez une respiration méditative. Visualisez-vous à l’intérieur de votre propre cœur. Il devrait apparaître comme une caverne aux murs rouges. Regardez dans la caverne et cherchez si vous pouvez trouver des murs endommagés ; de trous, des larmes, des saletés, des déchirures, n’importe quoi qui a l’air de ne pas être sain. Maintenant levez-vous et réparez tous les trous. Tirez les bords ensemble, lissez chaque fissure et larme avec vos mains. Si vous avez besoin d’outils, vous les trouverez posés sur le sol. Parcourez toute la caverne, y compris le sol et le plafond. Cela peut prendre du temps. Si vous ne pouvez pas tout faire en une visite, observez les dommages, décidez de ce qui doit être fait et promettez-vous de revenir et de finir le boulot plus tard. Abordez cela comme vous le feriez pour n’importe quel projet à long terme. Une fois que vous avez fait le nettoyage et le travail de réparation, retournez au centre de la caverne et tenez-vous au même endroit que lorsque vous avez commencé. Faites demi-tour rapidement et vous verrez une image miroir de vous-même. C’est le moi intérieur et vous verrez des différences mineures en vous et votre moi. Constatez-les. S’il y a vraiment de gros dommages, essayez de l’aider à guérir. Maintenant, serrez votre moi dans vos bras, le genre de câlin que vous donneriez à une personne aimée qui vient juste de revenir d’une longue absence. Sentez votre engagement vis-à-vis de cette personne. Quand vous vous êtes assez engagé avec votre moi, dites-lui au revoir et promettez-lui de revenir. C’est un endroit qui devrait être agréable à visiter et un lieu ou il faut retourner encore et encore, jusqu'à ce que vous sentiez que votre moi intérieur est identique à votre moi extérieur, et que votre cœur est totalement réparé et nettoyé. Temple Tantrique : Exercice 7 - Rituel 2 - Fond de l'abîme Par Sienna ©, traduction Artus Introduction à une marche au fond de l’abîme Les peurs et les modèles de pensées indésirables créent des nœuds dans nos chakras. Une fois que vos nœuds sont découverts et que vous savez sur quel type de problème vous travaillez, vous pouvez commencer à les dénouer. Si vous commencez à démêler les nœuds, (quand ils prennent trop de votre espace mental) n’hésitez pas à faire cet exercice.Retirez-vous quelques heures là où vous ne serez pas dérangé, dans un temple. Allumez votre encens favori et des bougies pour vous souvenir que ceci est un acte magick. Projetez un cercle dans la pièce entière, afin d’avoir le plus de liberté de mouvement possible.Absorber les sacrements, si vous le voulez, cela doit être fait dès que vous êtes à l’aise avec ce concept. L’alcool fonctionne très bien, mais je ne vous recommande pas les hallucinogènes pour cet usage.Maintenant, asseyez-vous et pensez à votre passé. Pensez à vos parents, vos frères et sœurs, et vos amis. Commencez à penser au nœud sur lequel vous êtes en train de travailler et sur ce qui a pu causer ce blocage. Cela peut être la première chose qui vous vient à l’esprit, dans ce cas, c’est probablement quelque chose auquel vous avez évité de penser pendant longtemps. Maintenant vous DEVEZ y penser. C’est le but de ce rituel.Si la mémoire n’est pas apparente, pensez à votre nœud. Mettez l’impact de votre plus grande peur en mouvement en imaginant un scénario qui l’appellerait. (Par exemple, si votre plus grande peur est d’être seul, imaginez vous perdu dans un endroit étrange.)Nommez cette émotion. Mettez une poignée dessus. Maintenant demandez-vous « Quelle est la première fois ou j’ai ressenti cette émotion ? » Si vous ne pouvez pas vous souvenir de la première fois, essayez de trouver la plus ancienne occurrence de cette émotion dans votre vie. Quelque part dans votre passé, vous avez pris une décision basée sur une émotion qui disait « le monde fonctionne de cette manière ». Cette décision est mauvaise pour vous parce qu’elle est contraire à votre Véritable Volonté. Cependant, ceci est encrassé dans votre maquillage, semant la confusion dans tout votre être et causant des nœuds dans votre psyché. Non seulement vous devez aller en arrière et régler cette décision, mais vous devez aussi décharger les années d’habillage émotion/énergie que cela a causé. les thérapies traditionnelles ignorent cette partie énergétique ; c’est pourquoi cela prend si longtemps. Dénouer le nœud avec l’aide magick nettoiera toute l’énergie d’un coup et permettra à la décision d’être vue immédiatement sans aucune dissimulation émotionnelle.Une fois que vous vous souvenez de la première fois où vous avez ressenti cette émotion, rejouez la scène dans votre tête avec autant de détails qu'il vous est possible de vous souvenir. Pensez à l’endroit, aux personnes présentes, au mobilier ou au temps qu’il faisait ce jour là. Comprenez tous les détails et revivez la scène en esprit, avec autant de réalisme que possible. Placez-vous fermement dans cette réalité.Dès que vous pouvez sentir l’énergie de cette charge émotionnelle qui commence à monter en vous (larmes, colère, honte), commencez à la sortir de votre système et à la mettre à la terre. Vous pouvez visualiser l’énergie qui va dans le sol directement de votre aura ou visualiser un conduit d’une certaine sorte dans ce but. (Assurez-vous que chaque conduit soit orienté pour faire le vide !) Vous pouvez aussi vidanger l’énergie dans un cristal, un oreiller, une chaise, ou n’importe quel objet intime. Ne vous inquiétez pas du fait que l’objet ne soit pas fait pour absorber de l’énergie – l’idée est de vous débarrasser de cette énergie, pas nécessairement charger un objet avec. Recrachez cette énergie tandis vous revivez la scène en rétrospection. Les quelques questions à se poser sont :- Quel âge avez-vous ?- Ou êtes-vous ? Décrivez la pièce et les objets que vous voyez.- Qui d’autre est ici ?- Que se passe-t-il ?- Qu’est-ce qui est dit ?- Quelle est votre ressenti ?- Que voulez-vous dire ou faire ? Parfois, à ce moment, vous avez besoin de dire ce qui n’a pas été dit. Criez-le si nécessaire. Sortez-le de là ! Imaginez que la personne qui a besoin d’entendre cela est dans la pièce avec vous. Epanchez-la de toutes les façons qui veulent venir. N’arrêtez pas juste parce que c’est inconfortable. Souvenez-vous que vous êtes dans un espace sacré, sain et protégé, un espace sacré que vous avez créé vous-même. Il n’y a pas de raison de continuer à garder cette émotion. Pleurez, criez ou effondrez-vous émotionnellement. Cela peut prendre de 10 minutes à plusieurs heures.Vous pouvez trouver cela pratique d’utiliser un miroir à qui parler, ou écrire dans votre journal comme cela vient. Alors que l’énergie émotionnelle sort, mettez-la à la terre autant que possible. Vous pouvez retrouver des souvenirs qui ont été précédemment cachés. Vous pouvez vous souvenir d’abus qui ont été refoulés pendant des années. Ne reculez pas fasse à ces souvenirs ! Vous devez faire cela en parfait amour et parfaite confiance en vous-même. Ce moment est très fugace pour vous. Vous avez besoin de vous fier à vos propres intuitions pour savoir exactement quoi faire. Utilisez votre instinct et vos ressentis pour franchir cela.Quand la majeure partie de l’énergie émotionnelle a été vidée (vous ne la viderez jamais totalement), demandez-vous quelles conclusions le « vous plus jeune » peut-il tirer à ce moment la. Vous devez trouver vous-même l’erreur dans cette pensée. Est-ce que le « vous plus jeune » ne se trompe pas en prenant des décisions pour le « vous de maintenant » ? Pensez à nouveau à la décision et trouvez-en une autre qui s’applique mieux à votre réalité actuelle.Revivez la scène à nouveau, cette fois sans le besoin de la purge émotionnelle. Tombez dans la scène encore une fois, dans le rôle d’observateur dans le corps de votre « vous de maintenant ». Parlez au « vous plus jeune » et à toutes les personnes concernées. Corrigez la situation dans votre mémoire comme seule une personne plus sage le peut. Si vous vous voyez en train de frapper vos oppresseurs, ou simplement leur parler, vous avez besoin de purger davantage d'énergie émotionnelle à ce moment, alors que vos leçons de vie illuminent votre tête. Vous pouvez vous rappeler de tout le temps où vous réagissiez mal au même genre de situation. Vous pouvez trouver d’autres problèmes maintenant. Si besoin répétez le processus de purge et réévaluation du problème. Mettez l’énergie à la terre comme précédemment, jusqu'à ce que se soit fini. Il se peut que vous trouviez des « bulles » de cette énergie dans les jours qui viendront ; mettez-la à la terre chaque fois que vous la sentirez. Sachez que la scène n’aura plus jamais lieu et personne ne sera plus jamais capable de pousser le même bouton en vous. Mettez à la terre toute l’énergie résiduelle et bannissez le cercle.Un cas classique de démêlage de nœuds a eu lieu avec S. alors que j’écrivais ce chapitre. Il n’était pas motivé pour trouver un travail et subvenir à ses besoins. En dehors de ce qu’il avait dans son sac à dos, il ne possédait rien. J’ai vérifié son énergie et son problème était le chakra de survie (3ème). Je lui ai demandé ce qui l’effrayait dans l’idée de gagner de l’argent. Il m'a répondu « Tout l’argent que je peux gagner ne signifiera jamais rien. C’est juste matériel et ce n’est pas important. En outre, cela ne dure pas ». Je lui ai demandé de se souvenir de la dernière fois qu’on lui avait mis la pression pour qu’il cherche un travail, (ce qui le met toujours en colère) et de se souvenir de l’émotion présente en lui à ce moment. Alors, je lui ai demandé de trouver la première fois où il a ressenti cette émotion particulière.La scène la plus ancienne qui l'a connectée à cette émotion a eu lieu quand il avait 7 ans. Il s’est souvenu de s'être assis sur son lit, pleurant dans la chambre qu’il partageait avec ses deux frères plus âgés. Au début, il ne pouvait se souvenir de la raison pour laquelle il pleurait. Je lui ai demandé de se souvenir du moment où il est allé dans la chambre. C’est alors qu’il s’est rappelé que son plus vieux frère lui a hurlé dessus pour qu’il quitte la chambre. Alors le petit S. n’a pas obéi à son grand frère, celui-ci l’a frappé plusieurs fois et l'a laissé, pleurant sur son lit. La décision qu’il a pris était « je n’ai pas le droit de vivre ici, rien ici ne m’appartient. » C’est cette décision qui a été mauvaise pour lui et qui a causé son trouble en le décourageant de posséder quoi que se soit.Le dernier pas pour S. a été de s’imaginer en tant qu’adulte rentrer dans la chambre et punir son grand frère pour la violence qu’il lui a infligée. Cela ne pouvait pas arriver dans la scène d’origine, mais en la vivant dans son imagination, il s’est senti disculpé. Il sait maintenant qu’il a la liberté de posséder des biens et de l’argent qu’il a gagné, et que personne ne lui enlèvera à nouveau. Il a trouvé un travail la semaine suivante.Dormez immédiatement après avoir accompli ce rite. Vous serez probablement épuisé de toute façon. Votre subconscient doit faire le tri de tout cela avant votre esprit conscient. Quand vous vous réveillez, soyez sûr de vous sentir reposé et lumineux. Ne vous confrontez pas à vos oppresseurs du passé ! Vous n’êtes pas prêt pour le faire, tant que vous n’avez pas fini de « flotter. » Vous allez flotter pendant quelques jours et ensuite les pièces du puzzle de votre psyché se réarrangeront d’elles-mêmes. Flotter, c’est comme être dans un gros oreiller ou voir la vie à travers un brouillard. C’est une réaction instinctive du démêlage des nœuds et cela ne devrait pas vous effrayer. (Certains étudiants disent qu’ils se sentent défoncés. Profitez-en.) Essayez d’éviter de perdre ces jours en hibernation. Ecrivez dans votre journal chaque jour pour aider les choses à se fixer. A ce moment, tout ce qui est offert à votre cerveau comme une « vérité » sera soit accepté, soit rejeté sans aucune question, faites alors attention à là où vous allez et à qui vous parlez.S’il vous semble vous sentir normal, sans flottement, c’est peut-être que vous n’avez pas purgé assez d’énergie de ce nœud. Comme vous avez accompli ceci et que vous avez rectifié votre décision, vous allez filtrer lentement cette énergie hors de vous-même. Gardez un œil sur vos anciens comportements, (qui ne partiront pas facilement) et mettez à la terre toute l’énergie émotionnelle qui leur est attachée. Le but de votre apprentissage magick est de devenir la meilleure personne que vous pouvez être. Cela signifie changer les anciens comportements en quelque chose auquel vous pouvez accéder. Avec cet état d’esprit, vous ne devriez pas vous inquiéter si vous ne flottez pas du tout.Si vous flottez encore une semaine plus tard, vous avez plus de nœuds à démêler. Faites de nouveau l’exercice alors que vous flottez, mais changez certains aspects (le temple, la lumière ou la musique de fond) afin de vous rappeler que les deux rituels sont des événements séparés. Votre souvenir de cette période sera entâché, continuez donc à écrire dans votre journal chaque jour. Dans le cas où vous savez qu'il y a plusieurs noeuds à délier, vous pouvez les prendre tous un par un, en une journée, mais cela est un travail difficile. Mon étudiant B. avait 7 nœuds que nous avons dénoué en un jour. La plupart de ces nœuds étaient reliés entre eux, parce qu’il a été élevé par un parent toxicomane. Alors qu’il ne peut se souvenir de toute la journée, il sait qu’il était totalement épuisé à la fin de celle-ci et peut se rappeler de la plupart des problèmes qui ont lié ses noeuds.Vous ne devriez pas tenter quoi que ce soit de magick tant que vous n’êtes pas solidement revenu sur la terre ferme et que vous ne flottez plus. Vous verrez le monde sous une nouvelle lumière après cela et tous les boucliers naturels seront facilement levés. Le processus entier de démêlage de nœuds est le suivant :- Trouvez quel chakra porte le nœud.- Retrouvez dans votre mémoire d’où vient le nœud.- Revivez l’expérience en imagination.- Purgez toute l’énergie que cela a créé à l’origine et toutes les émotions associées.- Allez dans votre mémoire et réglez cela, en utilisant la perspective actuelle.- Réorganisez toutes les idées à votre sujet qui pouvaient être décalées.- Allez dormir, que l’esprit inconscient travaille là-dessus en premier. Flottez quelques jours jusqu'à ce que l’esprit se fixe.- Avancez avec un nouveau point de vue.Sautez un seul de ces pas fera du prochain nœud quelque chose de plus complexe à démêler. Temple Tantrique : Rituel 1 - Rituel au Sang de Lune par Sienna, traduction Artus Rituel au sang de lune La période menstruelle d’une femme est quelque chose de cyclique. Alors que les changements hormonaux apportent des changements dans le corps et la chimie du cerveau, ils apportent également des changements dans l’énergie de la femme. Les niveaux d’énergies suivent typiquement le cycle de la femme.Comme la lune concorde mieux que le calendrier Grégorien que nous utilisons, je recommande aux femmes de prendre note de la phase de la lune le premier jour de leurs règles et ceci pendant plusieurs mois. Trouvez la relation entre le rythme de votre propre cycle et celui de la lune. L’un des meilleurs moyens pour comprendre quelle sera votre propre humeur et quels seront vos niveaux d’énergie est de saisir les deux systèmes et de voir comment ils se chevauchent. Les deux grandissent, ont un moment de plénitude, déclinent et sont au creux de la vague. Les cycles de la lune sont plutôt clairs ; la croissance jusqu'à la pleine lune qui correspond à l’énergie qui pousse en avant, la décroissance jusqu’à la nouvelle lune qui correspond à l’énergie qui tire vers l’intérieur. Le cycle d’une femme n’est pas aussi évident, mais très similaire. L’ovulation et le premier jour des menstrues correspondent respectivement à la pleine lune et à la nouvelle lune. Le période de l’ovulation aux premiers jours des menstrues correspond à une énergie qui tire, un besoin d’apporter de l’énergie à l’intérieur. La période du jour des premiers saignements au moment de l’ovulation correspond plutôt à une poussée d’énergie vers l’avant, c’est le moment de faire les choses. De ces deux cycles en découlent un autre, vous pourrez remarquer qu’une femme dont les règles commencent à la pleine lune aura plus d’énergie dirigée qu’une femme dont les règles commencent à la nouvelle lune. D’une manière ou d’une autre, le fait de savoir ce que votre corps fait en relation avec la lune vous donne la possibilité de trouver l’équilibre avec votre activité propre.De nombreuses femmes modernes n’aiment pas l’idée de toucher leur propre sang menstruel et encore moins l’utiliser dans un rituel. Cependant, cela fait partie de vous, même si c’est une partie de votre corps qui essaie de le quitter. La dichotomie du pousser/tirer prend sa place quand il s’agit de gérer les réalités d’une femme. L’un des rituels les plus équilibrants que j’ai pu faire en rapport avec la menstruation et l’énergie, s’est déroulé quand j’ai projeté le cercle en extérieur, sous un début de nouvelle lune, pendant mes règles. J’avais attendu un mois où il ferait chaud et je portais une longue jupe flottante. Je suis allée dans un endroit herbeux que je connaissais pour m’y être assise à la lumière du soleil et me baigner en elle. J’avais "mes racines d’ancrages" qui partaient de mes fesses et qui s’enfonçaient dans la terre, et j’ai étendu mes "branches" jusqu'à l’énergie de la lune d’argent que je pouvais voir. J’ai fait courir cette énergie en moi assez longtemps pour la sentir. Alors j’ai enlevé mes sous-vêtements et je me suis assise directement sur l’herbe. J’ai médité là-dessus, sur le symbolisme de retourner à la terre une part de ce qui fait de moi une femme. Une reconnaissance de Shakti et de l’énergie qu’elle incarne et de l’énergie de Shakti qui est en moi. Je recommande grandement cette méditation pour toutes celles qui veulent entrer dans la magick de la féminité. C’était très instructif.Temple Tantrique : Rituel 3 - Pûjâ pour Shiva & ShaktiPar Sienna ©, traduction Artus Tantra blanc (seul)Le mot Siddhaka signifie une image d’une divinité. (quand on réalise une double pûjâ, le Siddhaka est une personne vivante). Il peut s’agir d’une représentation picturale, d’un objet qui vous rappelle votre connexion personnelle à cette divinité ou une statue de cette divinité. Les statues supportent mieux l’usure que n’importe quoi d’autre et sont donc les représentations les plus populaires utilisées dans une pûjâ.Mettre en place l’autel avec bougies, encens, trois fleurs, un broc d’eau et un calice, une bouteille de vin et un calice, du riz cuisiné, de la viande cuisinée, une cloche et un mandalam ou un autre objet pour représenter l’aspect visuel de la divinité. Quand on utilise un Siddhaka, il devrait être séparé de tous ces autres éléments sur l’autel, peut-être au centre ou devant les autres objets. Ou s’il est très grand, près de l’autel, avec le Siddhaka sur la gauche et l’autel sur la droite.Une fois que l’autel est mis en place, faites trois fois le tour de l’autel (et du Siddhaka) avant de vous agenouiller devant l’autel. Sonnez la cloche à chaque intervalle. Prononcez les mots assez forts, avec ressenti, comme si vous étiez en train de parler à la Divinité elle-même. Les mots à la fin peuvent être chantés, si la musique est ce que vous entendez quand vous les prononcez.Pûjâ à Shiva avec Siddhaka :« Oh Seigneur Shiva, toi qui créas Vishnu, toi qui créas Brahma, toi qui créas la Matière, toi qui créas la Lumière, toi qui es le Soleil, toi qui as conçu la vie physique sous toutes ses formes créées » Allumer les bougies, les présenter au Siddhaka « Shiva mon maître, toi qui es le Père, le Frère, Le Fils et l’Amant. Tu es divin et je suis un humble mortel en ta présence. » Allumer l’encens, le présenter au Siddhaka pour qu’il le sente. « Je te remercie pour ta bienveillance, à travers toutes ses manifestations dans notre univers. Tes cadeaux à l’humanité sont une chance et nous sommes reconnaissants. » Offrir une fleur à l’autel, une fleur au sol, et une fleur doit être placée aux pieds du Siddhaka. « Tu donnes la forme et la substance à toute la Création, et notre admiration atteint la profondeur de notre être » Verser l’eau dans le calice et porter un toast, verser de l’eau sur le sol, et aux pieds du Siddhaka.« Je te donne ce corps mortel, pour que tu en fasses le tiens, pour que tu deviennes un avec la masculinité. Saisi cette occasion, oh puissant Shiva, pour faire l’expérience de ce corps physique » Prendre une pincée de riz dans le bol et saupoudrer aux pieds du Siddhaka. « Je me languis de voir ton visage, d’entendre ta voix, De toucher ta peau. Je me languis de te montrer mon amour et mon admiration devant ta grâce. » Verser le vin dans le calice, en verser sur le sol, et alors devant le Siddhaka. « Utilise cette forme humaine pour te remémorer que tout ce qui est masculin fait partie de toi, mais également pour voir comment il a appris à te servir. » Prendre une pincée de viande dans l’assiette et la mettre sur l’autel, et alors sur le sol devant le Siddhaka. « Permets à ta présence de se manifester sur ce corps humain, en tant que cadeau et sacrifice pour toi, mon beau seigneur Shiva. » Embrasser le Siddhaka« Om namah Shiva, om. »Pûjâ à Shakti avec Siddhaka :« Oh Suprême Déesse Shakti, toi qui créas Lakshmi, toi qui créas Kali, toi qui créas le Pouvoir, toi qui créas l’Obscurité, toi qui es la Lune, toi qui as conçu l’énergie sous toutes ses formes créatives »Allumer les bougies, les présenter au Siddhaka« Shakti ma Déesse, qui est la Mère, la Sœur, la Fille et l’Amante. Tu es divine et je suis un humble mortel en ta présence. »Allumer l’encens, le présenter au Siddhaka pour qu’il le sente.« Je te remercie pour ta bienveillance, dans tous les mouvements de notre univers. Tes cadeaux à l’humanité sont une chance et nous sommes reconnaissants. »Offrir une fleur à l’autel, une fleur au sol, et une fleur doit être placée aux pieds du Siddhaka.« Tu donnes du pouvoir et du mouvement à toute la Création, et notre admiration atteint la profondeur de notre être »Verser l’eau dans le calice et porter un toast, verser de l’eau sur le sol, et aux pieds du Siddhaka.« Je te donne ce corps mortel, pour que tu en fasses le tiens, pour que tu deviennes un avec la féminité. Saisi cette occasion, oh bienheureuse Shakti, pour faire l’expérience de ce corps physique »Prendre une pincée de riz dans le bol et saupoudrer aux pieds du Siddhaka.« Je me languis de voir ton visage, d’entendre ta voix, De toucher ta peau. Je me languis de te montrer mon amour et mon admiration devant ta grâce. »Verser le vin dans le calice, en verser sur le sol, et alors devant le Siddhaka.« Utilise cette forme humaine pour te remémorer que tout ce qui est féminin fait partie de toi, mais également pour voir comment elle a appris à te servir. »Prendre une pincée de viande dans l’assiette et la mettre sur l’autel, et alors sur le sol devant le Siddhaka.« Permets à ta présence de se manifester sur ce corps humain, en tant que cadeau et sacrifice pour toi, ma belle Déesse Shakti. »Embrasser le Siddhaka« Om namah Shakti, om. »« Na Shiva Shakti-rahito na Shakti Shiva-varjitaa » (il n’y a pas Shiva sans Shakti, ni Shakti sans Shiva)«Om namah Shiva-shakti. Om » (l’union de Shiva et Shakti est grande… OM)Au son du dernier Om, permettez à votre conscience de se libérer et aux divinités de se manifester.ndt : une pûjâ est un rituel dédié à une divinité, il peut s’agir de n’importe quel rituel, du rite privé que l’on accomplit seul au rite public.Temple Tantrique : Rituel 4 - Rituel de Double PûjâPar Sienna ©,traduction Artus Basé sur des principes néo-tantriquesLe rituel de double pûjâ est expérimental, du fait que le rituel ne m’a pas été présenté sous cette forme, de plus je ne me souviens plus de la source de ce document. Cela vient probablement d’un site web non documenté (et non référencé). Avec cette information, j’ai fait une méditation et on m’a « montré » ce rituel à un niveau différent. Ce que je présente ici est une création qui est partiellement personnelle, partiellement d’inspiration divine et partiellement issue d’une autre source oubliée.Faire une double pûjâ signifie amener à la fois Shiva et Shakti dans deux corps physiques et leur permettre d’accomplir leurs devoirs de couple divin sur le plan physique, quoi que ces devoirs impliquent. Ceci est considéré comme un rituel de « tantra rouge » du fait qu’il faut deux personnes pour l’exécuter. Ceci est également considéré comme du tantra « voie de main gauche », du fait qu’il nous enseigne à travers une expérience active et non une méditation passive et contemplative. Pour mettre en place ce rituel cela prend trois jours, mais il fonctionne encore mieux s’il est réalisé pendant un cycle de lune entier (28 jours).Les deux participants devraient travailler simultanément, mais dans des endroits séparés jusqu’au rituel en question. Pendant cette période de mise en place, chaque participant devrait réaliser une pûjâ quotidienne à Shiva ou Shakti, selon la partie qu'ils vont effectuer pendant le rite en question. Le prêtre qui va incarner Shiva pendant la cérémonie devrait devenir intime avec le fait d’avoir Shakti pour amante pendant cette période. La prêtresse qui incarnera Shakti devrait s’entraîner à devenir l’amante de Shiva. (le genre ne signifie pas grand chose ici ; Chaque divinité peut être incarnée ou devenir l’amant aussi bien d’un homme que d’une femme.)Voir les exercices précédents qui expliquent comment réaliser une pûjâ. Quand vous invitez le Dieu ou la Déesse, souvenez-vous que vous devez aussi être une balise attirante pour qu’il/elle apparaisse. Réalisez que Shiva est toujours attiré par Shakti, et qu’Elle est toujours attirée par Lui. Etudiez le fait qu’elle est Energie, et qu’il est Matière. Faite l’amour astralement aux divinités quand elles apparaissent dans vos visualisations. Permettez activement à chacune d’elle de se manifester pendant un court moment dans votre système physique. Faites qu’ils fassent partie de votre vie pendant cette période.Le rituel en lui-même :La personne préparée à recevoir la divinité doit être dans un état méditatif alors que sont partenaire accompli le rite. Cette personne est le Siddhaka. Cette personne ne doit pas avoir pris de médicament pendant 7 jours, ne pas avoir eu de relations sexuelles pendant 3 jours, ne pas avoir mangé pendant une journée, ne pas avoir bu pendant 3 heures. Pour de meilleurs résultats, le Siddhaka doit avoir la Kundalini activée pour ce rite, et les deux participants doivent être nus. Comme Shiva et Shakti sont invoqué en même temps, ce rituel est réalisé simultanément, avec Shiva honoré en premier, et alors Shakti, et alors Shiva, etc. La pûjâ de Shakti suit la pûjâ de Shiva.Mettre en place l’autel avec bougies, encens, trois fleurs (6 pour les rites doubles), un broc d’eau et un calice, une bouteille de vin et un calice, du riz cuisiné, de la viande cuisinée, une cloche, et un mandalam ou un autre objet pour représenter l’aspect visuel de la divinité. Quand on utilise un Siddhaka, un rituel de lavage de pieds avec du parfum au bois de santal (l’homme en premier) et une fermeture des chakras (l’homme en premier) devrait précéder le tout. Le Siddhaka devrait avoir un petit tabouret sur lequel s’asseoir pendant le rite.Une fois que l’autel est mis en place, faite trois fois le tour de l’autel et du Siddhaka avant de vous agenouiller devant lui/elle. Sonnez la cloche à chaque intervalle. L’autel devrait être sur la gauche et le Siddhaka sur la droite.Pûjâ à Shiva avec Siddhaka :« Oh Seigneur Shiva, toi qui créas Vishnu, toi qui créas Brahma, toi qui créas la Matière, toi qui créas la Lumière, toi qui est le Soleil, toi qui as conçu la vie physique sous toutes ses formes créées »Allumer les bougies, les présenter au Siddhaka« Shiva mon maître, toi qui est le Père, le Frère, Le Fils et l’Amant. Tu es divin et je suis un humble mortel en ta présence. »Allumer l’encens, le présenter au Siddhaka pour qu’il le sente.« Je te remercie pour ta bienveillance, à travers toutes ses manifestations dans notre univers. Tes cadeaux à l’humanité sont une chance et nous sommes reconnaissants. »Offrir une fleur à l’autel, une fleur au sol, et une fleur au Siddhaka qui doit la sentir, puis la tenir à la main.« Tu donne la forme et la substance à toute la Création, et notre admiration atteint la profondeur de notre être »Verser l’eau dans le calice et porter un toast, verser de l’eau sur le sol, puis la tenir au Siddhaka pour qui boive.« Je te donne ce corps mortel, pour que tu en fasses le tien, pour que tu deviennes un avec la masculinité. Saisi cette occasion, oh puissant Shiva, pour faire l’expérience de ce corps physique »Prendre une pincée de riz dans le bol et saupoudrer et en donner un peut à manger au Siddhaka.« Je me languis de voir ton visage, d’entendre ta voix, De toucher ta peau. Je me languis de te montrer mon amour et mon admiration devant ta grâce. »Verser du vin de la bouteille au calice, en verser sur le sol, et alors en offrir au Siddhaka.« Utilise cette forme humaine pour te remémorer que tout ce qui est masculin fait partie de toi, mais également pour voir comment il a appris à te servir. »Prendre une pincée de viande dans l’assiette, et la mettre sur le sol avec le riz et le vin, et alors en offrir au Siddhaka.« Permet à ta présence de se manifester sur ce corps humain, en tant que cadeau et sacrifice pour toi, mon beau seigneur Shiva. »Embrasser le Siddhaka« Om namah Shiva, om. »Pûjâ à Shakti avec Siddhaka :« Oh Suprême Déesse Shakti, toi qui créas Lakshmi, toi qui créas Kali, toi qui créas le Pouvoir, toi qui créas l’Obscurité, toi qui est la Lune, toi qui à conçu l’énergie sous toutes ses formes créatives »Allumer les bougies, les présenter au Siddhaka« Shakti ma Déesse, qui est la Mère, la Sœur, la Fille et l’Amante. Tu es divine, et je suis un humble mortel en ta présence. »Allumer l’encens, le présenter au Siddhaka pour qu’il le sente.« Je te remercie pour ta bienveillance, dans tous les mouvements de notre univers. Tes cadeaux à l’humanité sont une chance et nous sommes reconnaissants. »Offrir une fleur à l’autel, une fleur au sol, et une fleur au Siddhaka qui doit la sentir, puis la tenir à la main.« Tu donne du pouvoir et du mouvement à toute la Création, et notre admiration atteint la profondeur de notre être »Verser l’eau dans le calice et porter un toast, verser de l’eau sur le sol, puis la tenir au Siddhaka pour qui boive.« Je te donne ce corps mortel, pour que tu en fasses le tien, pour que tu deviennes un avec la féminité. Saisi cette occasion, oh bienheureuse Shakti, pour faire l’expérience de ce corps physique »Prendre une pincée de riz dans le bol et saupoudrer et en donner un peut à manger au Siddhaka.« Je me languis de voir ton visage, d’entendre ta voix, De toucher ta peau. Je me languis de te montrer mon amour et mon admiration devant ta grâce. »Verser du vin de la bouteille au calice, en verser sur le sol, et alors en offrir au Siddhaka.« Utilise cette forme humaine pour te remémorer que tout ce qui est féminin fait partie de toi, mais également pour voir comment elle a appris à te servir. »Prendre une pincée de viande dans l’assiette, et la mettre sur le sol avec le riz et le vin, et alors en offrir au Siddhaka.« Permet à ta présence de se manifester sur ce corps humain, en tant que cadeau et sacrifice pour toi, ma belle Déesse Shakti. »Embrasser le Siddhaka« Om namah Shakti, om. »fin, les deux Siddhaka doivent chanter :« Na Shiva Shakti-rahito na Shakti Shiva-varjitaa » (il n’y a pas Shiva sans Shakti, ni Shakti sans Shiva)« Om namah Shiva-shakti. Om » (l’union de Shiva et Shakti est grande… OM)Au son du dernier Om, les deux Siddhaka doivent permettre à leur conscience de se libérer et aux divinités de se manifester. A ce moment, toutes les magies que le couple considère comme appropriées, pour que le Dieu et la Déesse y participent, doivent avoir lieu. Ceci inclus l’union sexuelle en Maithuna, ainsi que des projets plus mondains.Vous vous posez encore des questions? conseils et préparation Prévoir un moment de détente, si possible seul(e) environ 1 heure avant l’heure du rendez-vous, un bain, une douche bien chaude sera la bienvenue. Profitez de ce moment pour respirer profondément, lentement. La respiration est essentielle, elle a pour objectif de détendre, de débloquer vos émotions et vous permettre d’accéder aux sensations bénéfiques du massage avenir. éloigner toutes pensées négatives, pensez au bien-être que vous allez recevoir. Éteindre tous éléments qui pourraient perturber votre sérénité (TV, téléphones, électroménager et autres…) et veillez à ne pas être dérangé par une visite éventuelle.Sachez ménager un « espace sacré » par une ambiance chaude et sensuelle. Musique relaxante, parfum léger ou encens, bougie, lumière tamisée…Veillez à ce que la pièce soit bien chauffée. (Env. 24°c)Un matelas fin à même le sol, recouvert d’une grande serviette de bain, est l’idéal pour profiter au mieux du moment.Lors du massage, sachez être patient(e), attentif(ve) et présent(e), et laissez les sensations et le plaisir circuler, varier et grandir.Règles de conduite et de respect mutuel :L’hygiène corporelle est fondamentale.Prévoir d’arriver plus tôt ou de recevoir plus tôt (1/4 heure) avant l’heure du massage afin d’avoir un moment pour « s’apprivoiser », de s’écouter, devant un thé ou autre jus de fruit.J’ai besoin de connaître, au moment présent, votre « moi » intérieur.Si possible, essayez d'exprimer vos sentiments de manière limpide, libérez votre esprit et votre coeur de toutes frustrations et rancunes afin d'atteindre un bon niveau de confiance.Prévoir le règlement convenu à disposition.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Massage_%C3%A9rotique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ayurveda

www.google.fr


massage du Yoni & du Lingam